Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2022 2 10 /05 /mai /2022 20:45

guillotine3.jpg

Ce que l'on vous a mis dans la tête,
Par un seul mot bien cinglant,
Mille mots contraires et touchants,
Ne pourront effacer le seul mot bête.

 

Un seul mot infâme, provocateur !
Mais qui vous a détruite,
Ouverte comme une huître,
Un seul mot ; Un couteau destructeur.

 

Tout ce qu'alors vous aviez reconstruit,
Tombe d'un seul coup de faux !
Coupe, comme sur l'échafaud !
Et vous êtes là, regardant les débris !

 

De votre travail,  il ne reste rien,
Et votre propre estime
Perdue dans les abîmes

De vos pensées, restées nues, sans gardien.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Le soleil de Tombouctou ( Partie I : Fatalité)<br /> <br /> "Le soleil se lève alors sur cette terre rougeâtre et désolée,<br /> Où pauvres hères et drôles languissent dans la pulvérulence,<br /> La vie s'est éteinte à tout jamais dans leur regard oppressé,<br /> Comme elle s'est éteinte sur ces dépouilles battues à outrance,<br /> <br /> Le soleil éclaire ces faces où subsiste une étoile d'espérance,<br /> Sa lueur s'attarde sur le visage d'un vieillard débonnaire,<br /> Embrassant ses oripeaux loqueteux qui respirent la misère,<br /> Il lui manque cinq doigts, c'est eux, eux! Dans leur violence.<br /> <br /> A quelque encablure de là, sur un étroit lopin desséché,<br /> Un enfant enturbanné et moribond engloutit la terre,<br /> Sa mère le fixe d'un œil vitreux, bras croisés sur sa nudité.<br /> Elle ne marque aucune surprise, les pieds dans la poussière.<br /> <br /> Tous sont dans l'expectative d'une liberté volée,<br /> Nul sourire n'illumine le masque terne de leur visage,<br /> Les bourreaux, non loin, ne cessent jamais de les surveiller,<br /> Tout de noir vêtus et leurs armes pointées, écumants de rage.<br /> <br /> Le soleil est la seule joie et la seule distraction de ces opprimés,<br /> Le soleil est leur espoir de vivre, il les accompagne chaque jour.<br /> Chaque jour, il les baigne de sa flamboyance telle l'Amour,<br /> Chaque jour, il les quitte pour les laisser à la nuit et à la cruauté."<br /> <br /> 'Voyage entre Cieux et Enfers'; tous droits réservés.
Répondre
L
Je n'avais pas lu ce commentaire, bravo, j'ai beaucoup aimé, tu me donnes envie de réécrire, bises pour toi
N
<br /> Bonsoir chère Lili<br /> <br /> <br /> Je ne sais pas pourquoi, mais j'y vois espoir dans ces lignes<br /> <br /> <br /> C'est peut-être que je l'ai vécu et maintes fois durant ma vie<br /> <br /> <br /> Le zénith renaît toujours de ses cendres, il faut fouiller, trouver, il y a toujours une raison, laisser les personnes pour comptes dès que c'est possible, prendre du recul et se poser les<br /> questions pourquoi on est encore là?<br /> <br /> <br /> Y aurait-il une nouvelle direction à prendre, beaucoup plus en adéquation à un nouvel état d'esprit qui va naître en se forgeant une nouvelle vie?<br /> <br /> <br /> Rien n'est fait de hasard, il faut chercher et trouver ce  à quoi ta nouvelle destinée t'as donnée en devoir<br /> <br /> <br /> Crever l'abcès et rebondir en évitant de se salir en venant remarcher sur les immondices<br /> <br /> <br /> Merci au nom de la communauté<br /> <br /> <br /> Bisous et douce nuit<br /> <br /> <br /> Le Noctamplume<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Cher Noctamplume,<br /> <br /> <br /> J'ai en moi cette force que la vie m'a donnée, je n'ai jamais perdu espoir dans la vie ni dans les autres, mais j'ai perdu ma foi en moi !<br /> <br /> <br /> Cependant à bien y réfléchir .........<br /> <br /> <br /> Je pense comme toi que rien n'est hasard, car on provoque les choses, il faut juste le vouloir<br /> <br /> <br /> bisous du soir = espoir<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> La vie est ains ifaite , de deceptions qui font mal , que l'on ne comprend pas ...heureusement qu'il y a en nous de l'aggressivité qui nous permet de combattre cces vilainies !!....Mais c'est<br /> ains ique ce crée les maladies lorsque nous ne savons pas nous défendre ....<br /> <br /> <br /> bon courage à vous , pensées amicales<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Chère Marie-Christine,<br /> <br /> <br /> Oui la vie est ainsi faite, certains sont plus d'obstacles que d'autres, mais par contre je ne parlerais pas d'aggressivité mais plutôt de volonté et de courage pour<br /> combattre, et aussi après la bataille de résilience.<br /> <br /> <br /> Excuses moi pour le retard apporté à cette réponse, je n'étais pas en état de rester devant le PC. Je vais mieux, il faut du temps.<br /> <br /> <br /> Bises amicales.<br /> <br /> <br /> <br />
<br /> juste un kikoo<br /> <br /> <br /> pour te souhaiter une douce journée<br /> <br /> <br /> ti bo LILI<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Je vois que tu ne m'oublies pas, cela fait plaisir<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> un texte pour le moins qu'on puisse dire tranchant où les mots coupent ls idées avant qu'elle ne fassent trop de bruit<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Fransua je n'ai écrit que ce que j'ai ressenti !<br /> <br /> <br /> Peut-être est-ce pour cela que cela sonne si vrai et si tranchant<br /> <br /> <br /> je te remercie d'avoir pris le temps de me lire, tu sais pour moi,<br /> <br /> <br /> le temps, est d'une valeur "inestimable"<br /> <br /> <br /> Alors il est important<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> Ne pas confondre."L'ignorance n'est pas de la bêtise"<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Cher François je pense que je ne confonds pas !<br /> <br /> <br /> A la limite l'un serait même plus excusable que l'autre<br /> <br /> <br /> amicalement<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
Z
<br /> Je reste persuadée que tu es plus forte que toute cette boue ma Lili.<br /> Pense à toi.<br /> Bizzzzzzzzzzzzzz<br /> ZAZA<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Peut-être ma Zaza peut-être<br /> <br /> mais un jour mon père m'a dit ceci :<br /> "chaque vague qui arrive sur la grève, laisse des traces,<br /> même si tu ne les voies pas !"<br /> <br /> il faut que j'apprenne à penser à moi<br /> gros bisous et un gros énorme merci<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
je sais que cela ne doit pas être facile mais garde le moral et surtout ne te laisse pas "sombrer" dis-toi que c'est un mauvais  moment à passer et je te souhaite que tout s'arrange. Une mère est irremplaçable et tes enfants te "reviendront". Courage!
Répondre
L
<br /> Scooby je sais que j'ai fait ce que j'ai pu, avec ce que j'avais, mais c'est très dur<br /> je te remercie pour ton soutien<br /> bises amicales<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
si c'est pendant la période d'adolescence, il ne faut pas le prendre au 1er degré...
Répondre
L
<br /> Hélas, Scooby, quand leur père est mort, C'est moi qui me suis chargé d'eux<br /> Mais j'ai remarqué que quand une personne mourrait, alors elle était merveilleuse,<br /> c'est la consolation que j'ai ! quand je serais morte on ne verra que mes bons côtés,<br /> pour ce qui est de certains de mes enfants, je suis un monstre ! et je me retrouve transformé en<br /> sorcière et leur père en dieu<br /> alea jacta est<br /> Amitiés<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
les mots peuvent faire très mal en effet
Répondre
L
<br /> Oui et quand ça vient de ses enfants, c'est insoutenable<br /> c'est malheureusement le cas<br /> amitiés<br /> Lili<br /> <br /> <br />
J
bonjour Lili  une petite pensée  pour te souhaiter de joyeuses Paques    je suis de tout coeur avec toi  bisous ma grande
Répondre
L
<br /> Merci Jojo<br /> gros bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
J
un petit coucou en passant pour te souhaiter de joyeuses pâques, où j'espère que tu pourras vivre quelques moments chaleureux ! bises à bientôt
Répondre
L
<br /> Jeannot merci cela me fait plaisir que tu puisses penser à moi<br /> dans ces moments de fêtes ! qui pour moi sont lourds à supporter<br /> bises à toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
C
Tout simplement qu'il y a des mots qui tuent moralement jusqu'à l'inertie. Reste le courage, la combativité, ou le mépris des mots qui font mal.Comme disait ma grand-mère : ce sont des riquiquis.
Répondre
L
<br /> Alors là j'adhère, oui, moi il m'est resté le courage, la combativité, ET le mépris, mais tout de même<br /> après au moins 48 à 72h d'INERTIE<br /> merci à toi de m'avoir comprise, ils sont si rares<br /> amitiés<br /> LIli<br /> <br /> <br />
C
Une tête dans un panier de son, inerte comme une poupée de son, tout ce qui reste dans la tête à la faux des provocateurs.
Répondre
L
<br /> Comment interpréter ton commentaire ??<br /> amicalement<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
C'est incroyable les dégats qu'un seul mot peut faire ... Et il faut beaucoup de volonté pour se focaliser sur les mots positifs et relativiser les négatifs. On crier très fort ! Tu m'en semble capable, et je continue à découvrir chez toi des textes criants de vérité. Toute mon amitié des textes
Répondre
S
pour lui noire c'est noire il n'y a plus d'espoir
Répondre
S
Vraiment super, et criant de vérité. A très bientôt
Répondre
M
Oui un bon coup de gueule, bon sang que cela fait du bien ! Mon contre NUMERICABLE lui me plaît ! je crois que je souhaiterais en faire mille fois plus si je devais être aussi haineux qu'ils le méritent ! Si cela fait mal d'être capable de démasquer un connard... au moins pas de nouvelles souffrances subies : elle ne se remplacent pas ELLES SE CUMULENT, S'EMPILENT et SATURENT GRAVE ! BIses Lili-la-Rebelle, bises... Marc<br /> Ton poème est absolument implacable... MAGNIFIQUE !
Répondre
F
les mots peuvent être assassins, destructeurs et ravageurs. Ils font beaucoup de dégâts pour celui qui les reçoit en pleine face. Sans cesse répétés de façon à te rabaisser, tu y perds ton identité, ta stabilité et tu deviens de plus en plus fragile. Comme un éclat sur un pare brise, tu ne peux recoller les morceaux, peut être en camoufler quelques uns mais ce n'est que du provisoire, un jour ou l'autre ça "pète" et tu as craqué un certain jour de novembre.<br /> <br /> je te fais pleins de bisous, je me bats avec toi autant que je le peux.<br /> <br /> bisous
Répondre
S
fabuleux comme chaque fois!merci lili!
Répondre
A
Bonjour Lily... :-)<br /> <br /> C'est avec grand plaisir que je t'ouvre les portes de ma communauté "L'écriture dans tous ses états".<br /> J'espère que tu y trouveras un lieu de partage, de libre expression et de large diffusion de tes écrits.<br /> <br /> Au plaisir de te lire,<br /> Amitiés,<br /> Alaligne
Répondre
L
Oui Paul, c'est du vécu, hélas !<br /> <br /> Mes révoltes sont les réponses en mots pour dire et surtout sortir ma colère, qui reste toujours enfermée !<br /> <br /> Mes tristesses font de même<br /> <br /> Lili
Répondre
O
criant de vérité ce poème de ressenti et qui peut toucher et surtout concerner beaucoup de personnes !<br /> <br /> qui du coup s'y montreront comme moi, particulèrement sensibles !<br /> <br /> bravo d'avoir encore réussi à mettre tes mots sur nos maux !<br /> <br /> Françoise
Répondre
O
Est-ce du vécu ? Cela m"étonne. Mais c'est vrai que les hommes ont parfois tendance à rabaisser leur compagne pour tenter de préserver ce qu'ils appellent leur virilité.<br /> Demain c'est "la journée de la femme". Bonne journée. Paul O.
Répondre

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact
">

Catégories