Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 23:28
Souffrir à cause d'une offense,
De celle qui vous ôte vraiment tout !
Et d'épreuves en épreuves
Vous voilà, n'être rien du tout ;
Malgré ce que les autres pensent.
 
Une valeur est impalpable,
Cachée à côté de votre âme,
Et l'une ne va pas sans l'autre
Elle sont jumelles, c'est un sésame !
Si l'une est touchée, l'autre est friable.

 
Alors ce que les autres voient,
Passe inaperçu à vos yeux !
On ne peut voir ce qui n'est plus,
Un ensemble intègre et heureux.
On devient aveugle de son moi !

In fine, vous voilà perdue,
Achevée par un révolver,
Dont les balles pleines de mots
Ont tué, tout votre univers
Voilà votre vie,... suspendue !

Une offense entraînant une sentence,
Votre valeur s'est envolée.
Vous ne savez plus qui vous êtes !
L'âme esseulée va pleurer,
Invisible est la souffrance !
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> <br /> pardonnez nous nos offenses comme nous pardonnons aussi a ceux qui nous ont offensées bises a toi rebelle<br /> <br /> <br /> biyouna<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui Biyouna, mais cela n'enlève pas la souffrance<br /> <br /> <br /> de l'offense<br /> <br /> <br /> bises à toi<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Etre offensée, n'a rien à voir avec insulté. Une offense est grave, elle touche à l'intégrité !<br /> Bon dimanche et bisesLili<br /> Nettoue §§§<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Nettoue, comme je le constate nous sommes sur la même longueur<br /> d'ondes !<br /> <br /> J'avais déjà commenté sur face de bouk avant de lire ceci ! Comme quoi<br /> hein ?<br /> <br /> gros bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
<br /> Le pouvoir des mots, pour le mal ou pour le bien, est immense ... Un magnifique poème qui fait réfléchir ! Bises.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Je le dis souvent mon Cher Michel les mots peuvent aussi tuer !<br /> <br /> Ils peuvent être chantés, lu aussi comme une mélodie (tu en as écrit certaines)<br /> <br /> Bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
E
tres jolibonne journée
Répondre
L
<br /> merci evasion, je vais essayer mais j'ai encore très mal suite à mon opération<br /> passe un bon dimanche<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Je comprends le vrai sens de tes douleurs et ta souffrance en lisant les commentaires de tes amis, j'ai été longtemps absente mais je n'ai pas oublié Lili la rebelle, un virtuel regard sur ta personnalité et ton âme de grandeur, mais je suis toujours là avec toi avec la pensée, je partage ta douleur et je te souhaite un bon courage, je t'embrasse très fort surtout prends soin de toi mon amie, quand on aime une amie, on a peur pour elle.
Répondre
L
<br /> Chère Samia, ce que j'aime dans ta culture,<br /> comme dans la mienne, c'est l'amour que l'on porte aux autres,<br /> et surtout à notre famille<br /> Je sais que tes mots ne sont pas des mots de bienséances,<br /> ta culture serait outragée.<br /> C'est pour cela que je penserai à tes mots, jusqu'au moment ou on va<br /> m'anesthésier<br /> je vous emmène avec moi, toi, et tous toutes les autres, car rien ne vous oblige<br /> a laisser ici vos mots, formant des phrases de soutien, donc je prends tout<br /> je serais ainsi plus forte pour demain<br /> <br /> des gros bisous à toi, et à tout ceux  de l'ile des poètes immortels<br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Bonjour mon amie Lili, sublimes vers malgré toute la tristesse dans les mots, on est toujours triste qaund on est seul, et c'est vrai la souffrance est invisible, je te souhaite une bonne fin de journée, gros bisous
Répondre
L
<br /> ces vers, mes vers sont pour tous mes lecteurs !<br /> ils sont sincères je ne sais pas faire autrement<br /> Est-ce qu'il y a une école du mensonge ????<br /> merci à toi<br /> bisous sincères<br /> Lili<br /> <br /> <br />
B
re : Lili, j'ai fait un lien..pas grave ^^ Merci.bisous
Répondre
L
<br /> Désolée de n'avoir pu faire mieux pour t'aider<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
B
Bonjour Lili : merci beaucoup de m'avoir répondu,j'ai un skyblog, ça n'a pas marché,on m'a donné un lien, mai cela aussi n'a pas fonctionné, dois-je changer quelque chose dans le lien ?Bonne journée.PS : n'hesite pas à visiter mon blog ^^bisous
Répondre
L
<br /> Billy tu ne m'avais pas dit que tu étais sur Skyblog<br /> ça ne marchera jamais sur Skyblog, on y est limité<br />  C'est pour ça que j'édite sur Over Blog<br /> bises<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Ta plume est toujours aussi belle ... Et ton vécu toujours aussi terrible ... Ce que j'ai lu dans le commentaire de Fanfan m'a bouleversé !Pour continuer à savoir qui tu es à travers ces immenses épreuves, appuies-toi sur notre regard, sur notre amitié ...Je t'embrasse très fort et je te tiens la main.
Répondre
L
<br /> Oui tu es là, fidèle et gentil<br /> quand je ne vais pas bien, je pense à la poésie<br /> quand en il y a peu j'étais avec tous ces tuyaux partout<br /> j'ai pensé à la poésie<br /> Merci beaucoup, je recommence tout doucement à<br /> écrire, il faudra encore quelques centaines de poésies<br /> pour arriver à ce que je sois satisfaite de ce que j'écris<br /> je ne les lit pas avec vos yeux, mais avec les miens<br /> et je sais ce qu'il y a derrière chaque mot<br /> J'en prépare une autre que je devrais pouvoir éditer aujourd'hui<br /> on verra si elle n'est pas trop mal<br /> je t'embrasse sincèrement<br /> Lili<br /> <br /> <br />
N
LILI  , à nos yeux , tu es la meilleure, il sufit de lire tes articles pour apprécier à sa juste valeur ce qui Fait ta personnamlité, ta droituRe et ton talent d'écriture.Comme toi je sais que les offenses verbales sont terribles et peuvent nous anéantir.Une fois ton procés terminé, fini les souffrances , les déchirures, justice sera faîte et tu pourras leur dire "salut".Il faut te soigner, celà t'apportera beaucoup d e prendr esoin de toi, la haine eves ses malfrats se dissipera et la renaissance viendra à toi. je l'espèrede tout coeur!nadine.
Répondre
L
<br /> Merci beaucoup Nadine,<br /> <br /> Si je n'avais pas retrouvé le chemin de l'écriture, et surtout, surtout<br /> s'il n'y avait personne pour me lire, je crois que je me détesterai<br /> On se sent toujours responsable et coupable d'un harcèlement,<br /> comme on se sent responsable et coupable d'un viol<br /> Merci d'avoir vu ma droiture, je crois que c'est tout ce qu'il me reste<br /> Des gros bisous pour toi ma Nadine<br /> Lili<br /> <br /> <br />
B
wow, extra, ton blog déchire...miss, s'il te plait dis-moi comment dois-je faire pour copier le logo de copyright sur mon blog ?je viens de le déposer auprès de copyright, on m'a envoyé un lien, mais ça n'a pas marché...aide-moi s'il te plait Merci de me répondre.
Répondre
L
<br /> Merci Billy<br /> Déja donc il faut que tu fasses un copier/coller du logo<br /> il faut aussi que tu soies en "administrateur avancé" pour ton blog<br /> tu mets alors le logo, et un fois cliqué sur le logo, tu fais<br /> ajouter un lien, et donc en cliquant sur ton logo, le lien<br /> renverra sur ton certificat, ce qui est obligatoire pour que le<br /> copyright soit valable<br /> amitiés<br /> Lili<br /> <br /> <br />
J
Bonjour Lili. Je vois que tu t'es remis à écrire. Prends soin de toi ma Lili. Les autres profiteront de te rendre encore plus faible. Soigne toi d'abord, il est inutile de souffrir encore plus pour faire plaisir aux autres. A nos yeux tu as beaucoup plus de valeur qu'eux, déjà tu as gagné ma Lili, ils ne t'arrivent pas à la cheville. Bisous et à bientot 
Répondre
L
<br /> Merci Joël, merci beaucoup pour tes mots qui réconfortent et me font du bien<br /> bisous à toi et à ta femme<br /> Lili<br /> <br /> <br />
F
Pardon, Lili, excuse-moi; je me suis trompée, c'est mon partenaire de blog qui avait posté cet article, sans me consulter. Genre d'article qui me fait tout de suite quitter ce blog, que pourtant j'aimais beaucoup. Toutes mes excuses, vraiment,Falbala(merci de ta réponse! Au moins, il me reste quelque chose de mes aventures avec lui...)
Répondre
F
BONJOUR LILI, JE TE CONNAIS A PEINE, MAIS J'AI LU SUR TON BLOG QUE TU ETAIS INGENIEUR EN INFORMATIQUE? STP? DIS-MOI CE QU'ON PEUT FAIRE CONTRE QUELQU'UN QUI A ACCES A NOTRE BLOG, ET Y PUBLIE DES ARTICLES...BEURK!OSCOUR!
Répondre
L
<br /> Bonjour<br /> En essayant de me connecter sur ton site, cela me dit (j'ai un système spécial qui nest pas windows)<br /> bref cela me dit que je vais entrer sur un site non sécurisé, avec le nom de "jetonsl'encre", si tu n'as pas sécurisé ton site il faut le faire, mettre un mot de passe, évidement que l'on peut<br /> faire ce que l'on veut dans ces cas là !<br /> <br /> ensuite signaler un abus<br /> et surtout garder les messages<br /> il te faut modérer tes commentaires<br /> tu dois cocher la case "modérer les commentaires",<br /> ainsi les commentaires n'apparaitront pas directement sur ton blog<br /> j'ai écrit un texte intitulé "peureuse lâche" ; une insulte que j'avais reçue<br /> je l'ai retrouvé, et j'ai fait le nécessaire, elle a fermé son blog<br /> il te faut garder toutes les preuves, on peut retrouver la personne<br /> et ça coute de + en + cher de "s'amuser" à ce genre de bêtises<br /> beaucoup pensent que non<br /> mais beaucoup se trompent<br /> voilà<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
il faut oublier cette offence et passer à autre chose
Répondre
L
<br /> Oui Scooby tu as raison<br /> mais je ne pourrai l'oublier que quand j'aurais gagné le procès<br /> là alors seulement je pourrai fermer la porte et jeter la clef<br /> merci scooby<br /> je suis un peu débordée en ce moment<br /> entre déménagement de mes fils et travaux de la maison<br /> sans compter que j'ai du mal à récupérer quand mon corps<br /> fait ce qu'il veut<br /> ce n'est pas évident<br /> bisous<br /> <br /> <br />
P
Et à combien d'offenses as tu du faire face ?tu ne les comptent plus je pensetes révoltes sont ta forcene les lachent pasbises ma lili
Répondre
L
<br /> je ne les comptent plus non plus les offenses<br /> il y a toujours quelque chose<br /> quand j'étais mannequin, on me disait<br /> tes yeux sont fatigués, tu dois sourire<br /> tu dois maigrir, tu dois grossir,<br /> arrête de faire de la musculation<br /> les hommes n'aiment pas les femmes musclées<br /> et tes cheveux on va les couper<br /> tu es trop "différente"<br /> alors là j'ai claqué la porte<br /> je voulais rester ce que j'étais<br /> et tant pis si cela ne plait pas !<br /> moi ? ressembler à toutes les autres<br /> au point que dans le magazine tu ne sais plus<br /> qui pose ?<br /> pas pour  moi merci<br /> mais la fin de mon contrat m'a couté cher<br /> financièrement<br /> mais il m'a libéré<br /> alors il est hors de question que je me soumette<br /> à l'âge que j'ai<br /> voilà<br /> merci à toi<br /> <br /> <br />
S
Tu écris toujours aussi magnifiquement, et tes mots crient toujours autant ta souffrance ... Dans ton poème, je ressens physiquement la douleur de se sentir nié, je sais que des mots peuvent tuer ...<br /> <br /> Heureusement pour toi, s'ils te nient, nous sommes nombreux à te crier ta valeur ! Ecoutes-nous et appuie-toi sur nous !<br /> <br /> Toute mon amitié et merci de nous offrir d'aussi belles pages, j'espère seulement (pour toi) que prochainement, tu pourras nous en offrir d'aussi belles mais plus apaisées<br /> <br /> Bisous
Répondre
M
Mais que fait cette police à Lhassa ?<br /> <br /> <br /> Non ma Lili, nous ne sommes pas les seuls à nous en rendre compte ! Paris me semble avoir parfaitement bouté l’arrogance et l’arbitraire des dirigeants chinois. Non nous ne sommes pas les seuls à déplorer que les nations doivent se faire des guerres et se commettre en génocide passé et ceux en cours. Le monde est fou de ses errances, de celles de ceux qui ne respectent ni la valeur de la vie ni la liberté légitime des hommes des femmes et des enfants… Bonne nuit Lili. Oui sois en certaine, tu existes et nous sommes nombreux à le savoir… Je t’embrasse. Marc.
Répondre
O
écoutes un peu ce que te disent tes amis, ma Lili ! pour ces vils, tu a repoussé la date des soins,dont ton corps a besoin ! quand tu ne seras plus, ça te fera quoi d'avoir gagné ?<br /> tu es d'ores et déjà vainqueur ! occupes-toi de toi et tu profiteras pleinement de ta victoire !<br /> <br /> tes poèmes sont magnifiques !<br /> je t'embrasse ma petite âme soeur !
Répondre
P
Incroyable, s'il y en a une qui devrait être épargnée de toutes ces personnes malfaisantes et jalouses, c'est bien toi !<br /> Il est impensable de souffrir ainsi à cause des autres ; tout simplement parce que tu es toi, et qu'ils ne t'arrivent pas à la cheville ! quand tu peux aider tu le fais, quand tu peux écouter ; tu le fais ; mais QUI t'aide et t'écoute TOI ??? tu dois en avoir assez d'être forte !<br /> biz ma rebelle
Répondre
D
concerne mon poème « Pourquoi »<br /> <br /> Tu as raison Lili, le monde marche sur la tête, il est devenu fou, nous sommes en train de courir à notre perte et le faisons sans même en prendre conscience ( enfin pour certains d’entre nous). Mais le résultat sera hélas , le même pour tous. <br /> je suis heureuse que le poème « La Vieillesse » t’ait plu et ravie que tu me le fasses savoir<br /> Très Amicalement<br /> Dominique
Répondre
M
Bonjour Lili!<br /> Au hasard de mes pérégrinations de blog en blog, je découvre avec saisissement votre poème "Offense" qui me touche tant il est criant de vérité et de sensibilité. Je me permettrai de revenir chez vous de temps en temps et partager avec vous un instant d'authenticité. Merci. Malou
Répondre
D
Bonjour Lili,<br /> <br /> Tout d'abord je me présente. Je m'appelle Dominique (au féminin) je fais aussi partie, depuis peu du reste, des "Architectes d' Intercoeurs" ( antidotes.over-blog.com/ ) <br /> Vous y ayant vue également membre, je suis allée visiter votre Blog, que je trouve formidable. Vos mots poignants y résonnent énergiquement et ne peuvent que toucher. Si j'ai aimé vos textes, j'ai beaucoup apprécier celui-ci " Offense " et je tenais tout simplement à vous le faire savoir.<br /> Bien Cordialement à vous<br /> Dominique
Répondre
M
Lili, c’est un trop long et terrible chemin que le tien. Je ne suis pas certain qu’il te faille autant souffrir pour écrire avec autant d’acharnement et de qualité. Chacun de tes mots est une image d’une souffrance différente de la précédente… J’aimerai oui, j’aimerai que nous nous connaissions, que je puisse te détailler ce que je ne sais pas mettre dans mes mots pour que tu saches qu’au fond du fond de soi, de ses tortures il y a envers et contre toi celle que tu es, celle qui écrit, celle qui partage, celle qui se mérite sans devoir attendre d’être méritée par d’autres… Lili, je t’aime dans ces mots obscures, paravent de tes pires peurs que tu déclines dans ce texte. Je ne les ressens que comme un « j’existe » et je suis démuni pour te répondre, que d’ici, au delà de mon clavier, oui tu existes… Je t’embrasse Lili ma rebelle. Marc.
Répondre
F
je suis en colère lorsque je lis ça. Colère parce que tu as repoussé tes soins, tes opérations pour une audience qui n'a pas eu lieu pour cause "d'opération d'une hernie discale". Alors, laisse moi allez à ma colère, tu repousses sans cesse, sans limite, et pourquoi ? pour qui?<br /> Quel est ton intérêt lorsque des gens sans scrupules savent le leur ? dis le moi.<br /> <br /> Attendre encore et encore, de l'autre côté ils font pareil, ils savent que le temps jouent pour eux.<br /> je suis un peu désabusée et je m'en excuse.<br /> <br /> bisous
Répondre

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact
">

Catégories