Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 21:34

Dans ses vapeurs d'alcool,
Elle a cru devenir folle,
Voilà que rentrait l'égorgeur,
Avec ses poings rageurs.

 

Il cognait le soir
Comme on claque un tiroir !


Dans son ivrognerie,
Monsieur sa seigneurie,
Gueulait que c'était une porcherie
Et la chambre devenait écorcherie !


Il cognait le soir
Comme on claque un tiroir !


Dans ses relents d'alcool,
Avec ses mots au vitriol
Elle a supporté le violeur,
Elle a connu la douleur !

 

Il cognait le soir
Comme on claque un tiroir !


Elle qui fût petit colibri,
Elle sautillant comme un cabri,
Heureuse d'être avec ce mari,
N'imaginant pas cette barbarie !


Il a tiré un soir,
Et tout est devenu noir !

Protégé par CopyrightDepot.com
Les violences conjugales ont augmentées
de plus de 30%
Une femme sur trois en France, meurt sous les coups de son conjoint !
TOUS LES JOURS

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> Une femme sur trois en france eurt sous les coups de son conjoint tous les jours...<br /> <br /> <br /> C'est bien de faire son indiné , mais pour toi en trois jours ya plus de femmes en france -__-''<br />
Répondre
L
<br /> <br /> en fait c'est "Une femme,  meurt sous les coups de son conjoint, tous les 3 jours, tous les 3 jours une femme meurt parce-qu'un "trans-homosexuel-sans force et sans couilles"  c'est<br /> ainsi que je nomme les hommes qui n'en sont pas, donc parce-qu'un trans-homosexuel se sent fort en cognant sa femme ! Elle est belle l'idée de l'homme ! C'est tellement facile de cogner pour<br /> pouvoir ressentir la puissance qu'ils n'ont pas ! Tu mets les mêmes mecs en face de vrais mecs, ils chialent ! désolant le constat, à vous dégoutter des hommes !<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> Oh ma Lili, écris-encore ces choses si importantes et si ignorées par les "braves gens" qui rentrent de leur boulot pour regarder les séries américaines à la télé ! Bises de Pierre<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Mon cher Pierre, en fait personne n'ignore ce phénomène grandissant comme un tsunami, mais tout le monde ferme les yeux, et combien de femmes se taisent sous les<br /> coups, et combien voudraient mourir aussi, tout ça parce-qu'un homme, qui n'en n'est pas un, n'a trouvé que la solution de cogner, c'est un esclavagisme par la peur, la peur est un pouvoir dont<br /> ils usent et abusent, je les aient cotoyés, ces soi-disants mecs, qui agissent à plusieurs, car seul ils ont la trouille ! Des larves humaines qui devraient se loger dans les arbres, comme toutes<br /> larves en fait !<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Bravo pour ce poème qui dénonce une horreur trop tue et taboue.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui Mezetadam, tout se fait à huis clos, on appelle cela le courage des hommes !<br /> <br /> <br /> bisous. Lili<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> C EST INQUIETANT CETTE VIOLENCE INCONSCIENTE TELEGUIDER PAR LA DROGUE ...LA VIOLENCE EST UN ACTE EPOUVANTABLE .CES PERSONNES SOUS  L EFFET DES DROGUES NAGE DANS LES REGIONS INFERIEURES<br />  . S.O.S  : POUR DES CURES  DE DESINTOX . C EST ATROCE ET MINABLE COMME ACTE MAIS LILI TU DOIS LES AIDER POUR QUil RETROUVE LEUR RICHESSE INTERIEURE B.SOIREE PETER<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui Peter la violence fait partie de l'humain, les animaux qu'on appelle des bêtes n'ont pas ce vice ni cette bestialité qu'on leur attribue !<br /> <br /> <br /> Merci de ton commentaire<br /> <br /> <br /> amicalement. Lili<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Mais comme on se retrouve, lili toujours rebelle !!! Tu te souviens d'Astrea ? c'était moi ! Je fais un tour sur la communauté "Trop dure la vie" et ton pseudo m'a interpellée ! Je vois que ton<br /> talent ne s'est pas érodé, durant ma période d'absence, et j'ai lu avec émotion ce poème "vapeurs d'alcool"....qui me rappelle nos partages d'il y a deux ans...je n'ai rien oublié de ce que tu<br /> m'as raconté !<br /> <br /> <br /> Heureuse de te retrouver, je repasserai ici régulièrement ! Bien cordialement à toi !<br /> <br /> <br /> P.S. Que devient Pypper ? c'était son pseudo à l'époque....J'espère que ma question ne te dérange pas ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui je me souviens Astrea Nirvana<br /> <br /> <br /> Je suis et je resterais rebelle, c'est ma seule échappatoire pour<br /> <br /> <br /> ne pas me faire "bouffer" cela donne du "chien" à ma vie, tant et tant<br /> <br /> <br /> sont moutons !<br /> <br /> <br /> Pas de news de Pypper et c'est aussi bien (j'ai du faire fermer son blog)<br /> <br /> <br /> bises amicales<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Teste très fort. Vraiment.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui Askelia, fort comme les coups que l'on subis, et ceux que l'on donne<br /> <br /> <br /> merci à toi de ton passage<br /> <br /> <br /> Bises pour toi<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Des chiffres inhumains, comme l'est la violence...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> La violence est malheureusement HUMAINE !<br /> <br /> <br /> On la pense inhumaine en faisant référence aux animaux, mais elle est humaine !<br /> <br /> <br /> bon dimanche pour toi. Bises amicales<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
U
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je t'ai taguée comme j'avais été taguée précédemment :<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Tag avec la première lettre de son blog: ugly joke !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> A toi de jouer si tu en as envie !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il n'y a aucune obligation.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Tes textes sont toujours très beaux.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> J'espère que tu vas bien.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bon week-end.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci unpetitcoucou de ton passage, passe un bon dimanche<br /> <br /> <br /> bises amicales<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Quelle honte cela, mon dieu...bon week end...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Hélas Pierrot, ça existe, je l'ai vécu, et ça existera encore trop longtemps !<br /> <br /> <br /> Merci de ton passage, passe un bon dimanche<br /> <br /> <br /> bises amicales pour toi<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Et les hommes qui ont recours à ces violences ne sont pas forcément ni alccoliques, ni drogués. Il y en a dans tous les milieux sociaux et de tous les âges .<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Hélas Lizagrèce, Hélas, et pour y être passée, je ne peux que confirmer !<br /> <br /> <br /> bises amicales<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> Oui, hélas trop réel....!! ce ne sont que des lâches !!!!!! excuse moi, mais se sujet me mets toujours en colère, bisou Lili, a bientôt<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Olympia, contente de te lire chez moi<br /> <br /> Hélas moi pleins de sujets me mettent en colère !<br /> Les hommes qui frappent sont non seulement des lâches,<br /> mais veulent dominer, et comme dans le crâne ils n'ont rien<br /> voilà tout ce qu'ils ont trouvé, pareil pour les viols ! pareil pour la pédophilie<br /> et la liste est longue<br /> <br /> bisous à toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
O
<br /> Tres beau texte...!! bonne soirée<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> hélas trop réel Olympia !<br /> <br /> bises<br /> Lili<br /> <br /> <br />
B
de rien Lili,ce texte est trés beaux et ce n'est pas joli de frapper les plus faible que soit je sais pas comment on peux ce regarder dans une glace lorsqu' on ce permet de lever la main contre une femmes , merci pour les commentaire sur mon blog cela fait toujours enormement plaisirs...
Répondre
L
<br /> Oui boule ce genre de mecs, ils me dégouttent<br /> grrrrrrr   !!<br /> Tu sais que d'une manière générale, les hommes n'aiment pas les<br /> femmes dans mon genre, pourquoi ?, parce que je ne me laisse pas faire,<br /> mais je sais aussi être à l'écoute, gentille et tendre, mais faut pas vouloir<br /> me cogner, ils seraient surpris  LoL<br /> La "faible" femme a du répondant<br /> chaleureuses pensées<br /> Lili<br /> <br /> <br />
B
whaouh quel texte bravo, frapper les femmes c'est une honte il faut etre un lache pour faire cela ....
Répondre
L
<br /> Merci Boule<br /> <br /> Mais ces hommes SONT lâches, et ce SONT des impuissants psychologiques,<br /> en frappant ils ont l'impression de diriger, de commander, d'être le maître,<br /> c'est tellement nul que j'en vomirai<br /> <br /> bonne journée<br /> amitiés<br /> Lili<br /> <br /> <br />
M
Kikou Lili  Des mots justes pour décrire l'indiscible...Je les lis en imaginant ces terribles souffrances, hélas plus répandues que l'on croit.Bien à toâ et meilleures pensées.Bisous, à bientôt ...
Répondre
L
<br /> Hélas oui Moâ cela existe trop souvent encore<br /> <br /> Merci bisous pour toâ<br /> Lili<br /> <br /> <br />
H
Texte poignant pour situation poignante. Celà ne devrai même plus exister. Mais voilà, encore des hommes en tête, certe une certaine sensibilité s'instaure chez eux mais la peur les paralyse, et les choses ne sont pas prête de bouger. Car malheureusement personne n'est à l'abri d'un pétage de plomb, alors faire des lois adaptées faut pas y compter, pas tout de suite.Merci Lili de tes mots pour la bonne cause.Bisous
Répondre
L
<br /> Heureusement harmonie37 qu'ils ne sont pas tous comme ça<br /> mais hélas, il faut reconnaitre que cela prolifère comme une mauvaise blague<br /> <br /> Merci à toi<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
D
Un constat affligeant ton texte est très durmais si réel parfois j'ai honte de faire partiede ce mauvais côtéles hommes qui veulent toujours être les plus fortstu sais un homme pense avec sa bite!!!alors on voit le résultatoui pour mon texte il apparait plein  cadre mais tu as des pages en dessous et détrompe toi il y a eu des commentaires de femmes qui m'ont soutenubises Didier
Répondre
L
<br /> La réalité est dure, c'est pour cette raison que beaucoup veulent la fuir<br /> ti-joint, alcool, drogues dures, donc je persiste et je signe, quand on est fort<br /> dans sa tête, on passe au dessus de tout ça, et surtout j'insiste encore, je ne dis pas<br /> que l'on ne souffre pas, je dis juste que je suis plutot pour les moyens radicaux que<br /> le suicide à petits feux<br /> J'aime les vrais hommes, ceux qui sont durs à la tâche, contrôle leurs colères et leurs muscles,<br /> et savent mettre leur tete sur ton épaule avec une larme coulant sur leurs joues<br /> ça ce sont les vrais de vrais<br /> et tout ceux qui pensent qu'un homme sensible n'est pas un homme, ils n'ont rien compris<br /> car une homme qui sait pleurer, ne cogne jamais !<br /> bisousmon ami quand j'aurais assez confiance en toi en étant sure que tu ne me jugeras pas sur les on-dits<br /> des autres, je te donnerais une adresse de blog, en faisant ça je prends des risques, mais je le ferais quand même<br /> car dans ce blog, il est question de moi, mais pas du tout de ce que je suis, ou de ce que j'ai fait ni de CE que je fais<br /> et ma foi, le hard ne te faisant pas peur, tu auras de quoi faire<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Un texte percutant ... Pour un drame poignant, malheureusement encore beaucoup trop fréquent ! Toute mon amitié.
Répondre
L
<br /> C'est ça qui me met en colère,<br /> ces hommes qui se disent DES HOMMES<br /> cognent sur DES femmes, mais savent-ils au moins pourquoi ?<br /> Moi je peux leur dire pourquoi !<br /> Parce que ce sont des faibles, seuls les forts savent retenir leurs instinct bestial<br /> Ceux qui  cognent n'ont pas d'autre langage, ils ne savent pas !<br /> donc s'ils se sentent affaibli devant quelques situations que ce soit, et bien ils cognent<br /> comme pour se rassurer par rapport à eux mêmes<br /> et je trouve ça d'UN NUL, et tellement facile de lâcheté que j'en ai le dégoût<br /> <br /> Ils veulent être les MAITRES de chez eux, mais en cognant ils perdent leur propre estime<br /> et ils ne sont mêmes pas maitre d'EUX MEMES<br /> <br /> moi ça m'enrage !<br /> bisous à toi et surtout un gros merci de ta patience, car souvent je "merdaille" en oubliant de décocher la fameuse case,<br /> disant de prévenir mes abonnés, je suis désolée, je m'excuse en espérant que tu les acceptes<br /> Lili<br /> <br /> <br />
H
Bonsoir Lili Un texte qui claque et qui résonne et qui fait réagir et s'interroger.La violence conjugale est très répandue et peut prendre diverses formes de torture, harcèlements par les coups, par les mots...On ne peut que soutenir ton combat.Amitiés. Hanternoz
Répondre
L
<br /> Cher Hanternoz, je voudrais tellement ne pas avoir à écrire ce genre de choses<br /> malheureusement ..............................<br /> Alors je me dis que les hommes qui frappent sont des faibles, des impuissants psychologiques !<br /> <br /> Quoi d'autres ?, frapper un plus faible que soit est une preuve de faiblesse, pas de puissance !<br /> moi ça me met hors de moi, j'ai connu, mais je n'ai pas laissé la situation s'installer, j'ai réagis de suite,<br /> je voudrais tant qu'elles aient toutes la force qui m'anime<br /> <br /> merci à ti<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
A
Je découvre ce blog ce soir d'insomnie...Merci pour ces mots... J'aime les causes que tu défends...Longue route !Alice Kara 
Répondre
L
<br /> Merci Alice<br /> Kara, curieusement ces 4 lettres forment les 4 premières lettres de mon vrai nom<br /> curieux non ?<br /> Quant à mes causes, il faut que je le fasse, car ça me met en colère toute cette lâcheté,<br /> de la part d'hommes qui se disent hommes forts, alors qu'en fait c'est une impuissance psychique<br /> qui les fait agir de la sorte, ce sont des faibles !<br /> amitiés à toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
D
Soutien à la lutte contre les violences faites aux femmes
Répondre
L
<br /> C'est super moi aussi je les ai aidé comme j'ai pu avec mes moyens<br /> je leur ai donné ma force<br /> merci à toi Daniel<br /> Lili<br /> <br /> <br />
D
herueusement il n'y a pas que des maris violents
Répondre
L
<br /> Tu as raison heureusement Denis<br /> sinon une femme mourrait tous les jours au lieu de tous les 3 jours<br /> merci à toi pour ton passage<br /> bonne soirée<br /> Lili<br /> <br /> <br />
N
Plus un sujet nous tient à coeur, mieux s'exprimera notre plume.Avec ce poème tu viens de vérifier ça, c'est impressionnant.Cette histoire est malheureusement réelle et fréquente. Tellement fréquente qu'on n'en parle pas suffisamment à mon goût.Bref, j'adore, c'est criant de vérité, des mots simples, des images claires, pour exprimer une cinglante réalité, il n'y a pas mieux.De ce sujet, c'est le meilleur texte que j'ai lu. Merci Lili 
Répondre
L
<br /> Merci NOA<br /> Tu as tout à fait raison, je ne peux écrire que sur des sujets qui me tiennent à coeur,<br /> qui me révoltent, ou me mettent en colère, ou des ressentis sur la beauté de la nature<br /> ou autre, mais je ne peux rien écrire que je ne ressens pas, sinon c'est fade, trop fade<br /> C'est moi qui te remercie<br /> Lili<br /> <br /> <br />
H
Malheureusement, c'est le sort de certaines femmes, qui vivent l'enfer au quotidien. Il faut les aider, car souvent la peur les paralyse...Tu as parfaitement bien traduit, cette violence ! Il y a des associations qui peuvent les épauler.  Il ne faut cependant pas oublier qu'un certain nombre y ont laissé leur vie ! Tu as eu raison de publier cette  poésie, car il ne faut jamais laisser les consciences s'endormir...Bonne soirée Lili. Bises amicales
Répondre
L
<br /> Hélas oui Harmonia<br /> Il a été étudié et reconnu par les PSY que ces hommes étaient TOUS des IMPUISSANTS, attention pas au sens ou nous l'entendons, dans le sens ou ils se sentent INFERIEURS, alors pour se sentir<br /> supérieurs, ils cognent !<br /> Hélas ils sont nombreux, trop nombreux ! En fait leur seul échappatoire est de se prouver à eux-mêmes qu'ils sont forts, mais on est forcément forts quand on cogne sur une femme, qui de part ses<br /> gènes n'a pas ni la peau ni les os aussi solides qu'un homme. Ils ont aussi un fort ascendant sur ces femmes et ils contrôlent TOUT, de cette façon, la femme n'a pas le choix, elle est obligée de<br /> rester, car elle n'a aucun moyen de subsistance, elle se soumet par la force des choses.<br /> Les lois ont changées, maintenant c'est l'homme qui est mis dehors, et non plus la femme qui doit fuir avec ses enfants pour aller en foyer d'accueil, maintenant ce sont les hommes qui y vont, mais<br /> il en aura fallu tu temps, trop de temps !<br /> bises à toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
J
bonsoir Lili les mots sont durs et très bien choisis.  ces mots montrent bien la violence que peuvent subir les femmes dans un couple. Pour certains cela les fera sourire parce qu'ils n'ont rien compris pour dautres cela les fera pleurer car elles auront déjà subi. Quoi qu'il advienne l'alcool sera le plus fort et les coups pleuvront encore. Beaucoup de travail reste encore à faire pour que tout le monde puisse vivre ensemble et en paix. Quand à moi j'ai déjà donné de mon temps et dans ce domaine pour soulager les gens je me suis éssoufflé. Quand nous demandions de l'aide pour aider tous ces malheureux on nous riait au nez. Domage qu'en France on devient si cons. Domage! Merci pour ton poème ma Lili il m'a vraiment touché et m'a fait me souvenir . Et si un jour quelqu'un avait encore besoin de moi je l'aiderais de tout mon coeur mais je ne le ferais plus à la grande échelle. Bisous mon amie prends soin de toi
Répondre
L
<br /> Oui on pourrait, on peut aider ces personnes en détresse<br /> qui se réfugient dans l'alcool, mais que ce soit la drogue,<br /> l'alcool, la cigarette, n'importe quelle dépendance, c'est<br /> d'abord à la personne de faire en sorte de ne pas tomber<br /> dedans, il faut un peu de volonté, la 1ère des choses pour<br /> en sortir c'est de ne compter que sur sa volonté, ensuite<br /> on demande de l'aide psy, je sais que je suis dure, mais<br /> si l'être humain est arrivé jusque là, c'est bien qu'il en<br /> avait la volonté au tout début non ?, alors pourquoi l'a<br /> t-il perdue avec les milliers d'années, avant c'était<br /> marche, mange, ou crève, mais en fait rien a changé !<br /> c'est toujours pareil, marche, mange ou crève, mais<br /> autrement ! plus il devient facile de vivre en terme de<br /> matériel, plus les gens ont des difficultés à vivre,<br /> paradoxal non ?<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
J
bonsoir Lili les mots sont durs et tres bien choisis ils montrent justement cette violence de l'alcoolisme.Plusieurs
Répondre
L
<br /> mercii à toi<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
N
oui !! mais comme on ne peut rien faire d'autre, mieux vaut éviter le pire !!!
Répondre
L
<br /> Si on peut, on peut changer les serrures, aller voir les autorités compétentes,<br /> et c'est lui qui se trouve dehors, crois moi, il est vrai qu'il faut de la volonté<br /> de la force et du courage ! mais il le faut !<br /> merci à toi<br /> amitiés<br /> Lili<br /> <br /> <br />
N
seules, celles qui ont vécu cela peuvent comprendre (JE comprend) Ressentir la peur au ventre !Bien sûr qu'il faut du courage pour claquer la porte, mais il faut le faire, c'est la seule solution !qu'est-ce que ça apporte de vivre mal accompagnée ? peur de la solitude ! est-ce mieux d'attendre les coups ?ça détruit complètement !! d'autant plus si il y a des enfants !il faut partir...!
Répondre
L
<br /> Oui je suis d'accord avec toi, il faut partir, mais combien<br /> ose le faire, très peu, trop peu ! et puis pourquoi c'est<br /> la femme qui reçoit des coups qui doit partir ?, bizarre<br /> la loi quand même non ? C'est Lui que l'on devrait faire<br /> partir !<br /> amicalement<br /> Lili<br /> <br /> <br />
E
trés beau poeme qui parle de la violance conjugales!
Répondre
L
<br /> Hélas trop fréquente<br /> merci à toi<br /> amicalement<br /> Lili<br /> <br /> <br />
T
Ce poème joliment et vraiment bien écrit me rappelle une histoire, dont je n'ose en parler! J ai mal au coeur de savoir que t as enduré toute cette souffrance!!! Mais crois ils existent vraiment des gens bien!!! je t'embrasse bien fort..à bientôt.
Répondre
L
<br /> Bien sur qu'il y a des gens biens heureusement<br /> je t'embrasse<br /> Lili<br /> <br /> <br />
A
De plus en plus de femmes proches de la cinquantaines malhaureusement le supporte, non pas par crainte mais pire...par peur d'être seule si elles dénoncent la maltraitance....L'angoisse du tiroir qui claque et les paralysent devient moins fortes que la peur de finir seule...Elle ne voient pas d'avenir...J'apprécie énormément ce poème dont rythme, exprime très bien le tourbillon dans lequel ces femmes vivent
Répondre
L
<br /> Je sais<br /> Mais ne vaut il pas mieux être seule que d'attendre avec crainte le retour du bourreau ??<br /> <br /> Moi j'ai claqué la porte<br /> Et le juge à donné à mon ex-mari décédé maintenant 3 mois pour quitter les lieux<br /> Il faut oser<br /> Un jour il faut claquer la porte<br /> C'est mieux que le tiroir<br /> Et claquer la porte avec le mari DEHORS<br /> Merci pour ton commentaire<br /> bien à toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
C
C'est si poignant...si émotif...si réel...si compréhensif...magnifique dans toute sa douleur...Voilà que je me retire le coeur peiné devant toute la violence de l'homme..lui devant un etre si doux et si fragile...
Répondre
L
<br /> C'est malheureusement TROP Réel !!<br /> <br /> merci à toi<br /> <br /> amicalement<br /> Lii<br /> <br /> <br />
P
super texte vraiment très touchant et si réaliste bravo tu as beaucoup de talent ma lili....
Répondre
L
<br /> Bonjour ma Pesah<br /> <br /> Oui, touchant parce que trop réel hélas !<br /> <br /> quant à mon talent cela reste pour moi de l'ordre du subjectif<br /> <br /> merci beaucoup<br /> bisous<br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br />
K
J'avais déjà commenté ce poème mais je reviens le lire pour les raisons que tu sais. Et, là, j'ai encore plus mal qu'à la première lecture.Je t'embrasseKatherine
Répondre
L
<br /> Oui ça m'a fait du mal de l'écrire<br /> encore du mal de le relire<br /> <br /> mais soulagée je suis car tout est fini<br /> <br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
J'admire ta manière d'écrire ce que tu as pu vivre comme pour exorciser ce que personne n'ose dire....
Répondre
L
<br /> Moi j'ose<br /> je crois que shakeaspeare disait<br /> "j'ose tout qui sied à un homme, celui qui n'ose pas n'en n'est pas un !"<br /> Je suis un femme, une vraie de vrai<br /> et j'ose<br /> il est vrai que d'aucun me demande comment on peut mettre des choses si atroces en poésie<br /> et bien justement comme tu le dis pour exorciser !<br /> Merci<br /> amicalement<br /> Lili<br /> <br /> <br />
U
En triste echo: Ca s'appelle une parole sur ses poingsLe regard trembléUn bleu qui vire en son coin,là, au bord de l'arcade.La bouche qui n'sait plus dire, meurtrie sous les poings,Qui enfin murmure puis s'retiredu mot qu'elle a osé ouvrir.Ses mains qui éteignent le vide sur ses genoux fermés, jambes jointes, épaules lourdes.J'ai dûLui faire épeler le cauchemard, le pas racontable, l'horreur sur sa vie.J'ai dûLa mettre face à Lui.Il a rigolé, puis l'a regardée, le poignard lancé au bout des yeux.L'était enchaîné le mec, à sa réalité; mais n'voulait pas croire qu'elle m'avait raconté.Elle s'est empalée sur la lame, sur ses mains à Lui entravées à ses cris, à sa violence, aux souvenirs partagés.... et d'un coup sans rien dire, a renié la parole dénouée dans le secret d'une femme en désespoir à une femme en bleu.Alors on a repris, les horreurs une à une,la parole sur la terreur qui clot les vérités;loin à l'abri du mec menotté.J'aimerais un jour la revoir,Qu'elle me fredonne que la plaie est bien cachée, que par dessus elle a mit un linceul de rires....A l'Adieu du mec emprisonné.En hommage Lilli, juste en hommage, parce que le blog, c'est avec mon histoire à violence, que je l'ai ouvert. Juste pour ça.... :(Si tu pouvais, ce soir, te mettre des couleurs d'artifice plein les yeux........!Amitiés.
Répondre
L
<br /> Merci à toi<br /> Pour les couleurs d'artifice plein les yeux ce sera pour plus tard<br /> amitiés<br /> Lili<br /> <br /> <br />
L
c'est beau tes mots !c'est très beau.merci lili
Répondre
L
<br /> C'est tristement beau<br /> Merci à toi<br /> <br /> <br />
K
Terrible ces drames de la violence ordinaire qui ne devrait pas l'être!Je ne savais pas que tu étais "revenue" pour continuer à écrire.J'en suis ravie... 
Répondre
L
<br /> Merci Katherine<br /> je dois me reposer<br /> mais écrire est aussi un repos<br /> je suis en train de préparer d'autres poèmes<br /> qui j'espère te plairont<br /> amitiés à toi<br /> <br /> <br />
A
Très dur ce poème mais c'est la triste réalité hélas. Combien d'épouses sont mortes sous les coups de leur mari. Je ne pense pas qu'il y en ai plus qu'avant, les femmes osent peut-être un peu plus porter plainte .
Répondre
L
<br /> Non mais il y en a plus qu'avant, en tous les cas en France<br /> amicalement<br /> Lili<br /> <br /> <br />
G
"La plus grande richesse du talent c'est la volontécar sans elle, il est paralysé"<br /> Coucou je passait simplement pour te souhaiter une bonne journéeton amie grisouxxxxxxxxxxxxxxxxx
Répondre
J
poème criant.....la violence d'un coté, la peur et la soumission de l'autre....réalité tristemercijeannette insurgé
Répondre
L
<br /> Oui très triste<br /> comme si les hommes qui cognent<br /> se sentaient inférieurs, et alors leurs poings<br /> deviennent supérieurs<br /> merci à toi<br /> amicalement<br /> <br /> <br />
S
oui et c'est d'actualité
Répondre
L
<br /> Hélas, cela ne devrait pas l'être au XXI ème siècle<br /> mais nous allons à reculons<br /> amitiés à toi<br /> <br /> <br />
A
Bonjour LiliLes souffrances physiques provoquées par celui qui use de sa force envers celle qu'il considère comme sa chose, sont insoutenables. Et quand elle se doublent de souffrances psychologique, le tableau est encore plus sombre. Ce sont ces hommes là qui s'offusqueront de la barbarie des SS pendant la guerre ! Cette violence est-elle inhérente de la nature humaine ? Les armes qu'on offre aux enfants, l'image que l'on donne aux petits garçons de la nature soumise des filles ( encore aujourd'hui !), sans parler d'une certaine forme de chasse au gibier...Et l'amour dans tout ça ?BisousAndré
Répondre
L
<br /> Oui et l'amour dans tout ça ??<br /> Plus sauvage que l'être humain, je ne connais pas !<br /> Quant à l'amour il faudrait que l'on m'aprenne<br /> bisous à toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
M
Hello Lili! tu venais à peine de mettre ton post chez moi que je le découvrais, en venant y faire un p'tit tour. Je découvre et lis ce poème au vitriol, dur très dur et si réaliste, hélas! Oui, les violences faites aux femmes sont si courantes que cela révolte au plus profond. Une femme battue sur trois meurt en France, le sait-on? Et je ne parle du monde entier où la situation est plus tragique encore dans certains pays. Et n'oublions pas les tortures psychologiques parfois plus destructrices que certaines violences physiques. Bises. MalouPS Connais-tu ce site sur les femmes? http://www.penelopes.org
Répondre
L
<br /> Merci Malou<br /> Je pense que ne peut écrire la-dessus que celles qui ont connu<br /> je suis encore un peu fatiguée, mais moins quand même<br /> si j'arrive à réécrire c'est que ma tête prend le dessus<br /> Je concluerai en disant que je préfère les violences physiques<br /> aux violences psychologiques, car être détruite de l'extérieur<br /> est réparable<br /> être détruite de l'intérieur est une autre affaire<br /> bises<br /> Lili<br /> <br /> <br />
F
L'apprehension du retour du mari, l'alcool et ses ravages....Les coups qui pleuvent, les insultes qui tombent, rien n'est jamais bien, tout est prétexte pour râler et violenter.Et ensuite..... tu vas crier sur la colline, affronter la pluie et te purifier, retrouver un peu de sérénité et de calme.bisous
Répondre
L
<br /> Pour aller crier sur la colline il faut rester vivante<br /> toutes n'ont pas cette chance ou cette malchance<br /> merci à toi<br /> bisous<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact
">

Catégories