Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 15:29

A toi en plein désarroi

Toi qui ne crois pas en moi

Toi sur le chemin de croix

 

A toi que j'exaspère

Toi qui marches et te perds

Toi qui me vois vipère.

 

Aime LA vie

LA vie t'aimera

 

A toi que la vie ronge

Toi croyant tes mensonges

Toi tenue par une longe

 

A toi qui désespères

Toi sans aucun repère

Toi qui n'as plus de père.

 

Aime TA vie

TA vie t'aimera

 

A toi qui tout transformes

Toi que la vie déforme

Toi qui mal te reformes

 

A toi qui tout contrefais

Toi qui gardes le mauvais

Toi qui en oublies le vrai

 

Aime CETTE vie

Tu n'as que celle-là !

 

A moi bouc émissaire

Toi poussant les enchères

Toi qui vois tout de travers

 

Toi qui me montres du doigt

Mais telle que je ne suis pas

N'oublie pas que je suis là.

 

Quoi que tu dises

Quoi que tu fasses

Je t'aimerai !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> difficultés à se trouver entre mère et fille. Une histoire comme tant et singulièrement douloureusede part et d'autre ...<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonsoir Jeanne, je répond un peu tard, mais quelques problèmes de santé, oui histoire difficile, mais surtout une difficulté entretenue par les uns les autres, et<br /> surtout la belle famille. Mais je n'ai de haine ni de rancoeur pour personne, c'est ça le principal. Amicalement pour toi. Lili<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Bonjour Chère Lili,<br /> <br /> <br /> Face à ta tolérance et à ces mots qui crient ton amour à ta fille... Ces mots que tu lui dis pour qu'elle trouve les bons "repères", comment peut-elle ne pas te parler ? Les enfants sont ainsi<br /> faits (mon plus jeune fils, comme tu l'as lu) qu'ils nous évitent, qu'ils nous oublient, qu'ils n'osent pas, qu'ils ne veulent pas... Qu'ils nous rendent folle !! Et qui crient partout après,<br /> haut et fort, que nous ne correspondons plus à ce qu'ils attendent de nous. Mais nous qu'attendons-nous ? De l'amour, rien que de l'amour, tout simplement. Un appel de temps en temps. Ils<br /> disposent de tout ce que nous leur avons fourni pour s'en sortir au mieux dans la vie. Et nous laissent là, sur le bord du trottoir... En prétextant après "qu'ils ne savent pas nous dire qu'ils<br /> nous aiment" (mon fils m'a écrit cela aussi - par mail - il y a deux ans !). Mais j'ai entendu avant cela "la fête des mère je n'en ai rien à foutre !". SIC.<br /> <br /> <br /> J'en passe... Et, sur ce plan-là aussi, je te comprends et je te soutiens avec mon coeur de maman.<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse,<br /> <br /> <br /> Cathy.<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Ma chère Cathy,<br /> <br /> <br /> Après l'épreuve du harcèlement, et après bien d'autres épreuves, il y a des mamans comme nous qui souffrent, pourquoi ont-ils cette attitude ? Je ne sais pas<br /> !<br /> <br /> <br /> Pourquoi ne veulent-ils plus nous parler ? Je ne sais pas !<br /> <br /> <br /> Qu'avons nous fait que nous n'aurions pas du faire, et qu'avons nous pas fait que nous aurions du faire ? Je ne sais pas !<br /> <br /> <br /> Comme toi, je hurle ma douleur avec mes mots, tu hurles ta douleur avec tes mots, sauf que tu le fais tellement plus doucement que moi ! Mais le résultat est là !<br /> Notre souffrance.<br /> <br /> <br /> Je te fais pleins de bisous.<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Bonjour Lili,<br /> <br /> <br /> Echange troublant...<br /> <br /> <br /> Indéniablement, Claire t'aime, et ne sait l'exprimer comme il faudrait !<br /> <br /> <br /> C'est l'incompréhension... Dommage...<br /> <br /> <br /> Mais, il faut garder espoir, quelquefois, le temps fait son oeuvre...<br /> <br /> <br /> Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui petite abeille, le problème est que le temps fait son oeuvre dans les DEUX sens,<br /> <br /> <br /> Alzeimer est passé par là, au moins j'aurais essayé !<br /> <br /> <br /> bizzzzzzzzzz<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> La tradition voudrait que ce soit l'homme qui livre tant de mots d'amour...Je me sens comme un voyeur qui surprend une histoir d'amour par mégarde au gré d'un chemin de<br /> campagne. Comme si le temps se suspendais simplement en ce matin de froi février....ou mars...ou novembre...peu importe. en espérant que le premier poème étais bien avant la si jolie photo. Aprés<br /> tout si c'était aprés le deuxiéme poème exprime clairement la pensée d'aimer la vie quoi qu'il en coute. J'ai aimé être quelques instants ce voyeur...merci<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Au diable la tradition<br /> <br /> <br /> Au diable les conventions<br /> <br /> <br /> Au diable l'amour<br /> <br /> <br /> Au diable les héritiers<br /> <br /> <br /> Vivons chaque jour comme le dernier<br /> <br /> <br /> merci à toi de ton passage<br /> <br /> <br /> Bises amicales<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> vous etes tres touchante toute les deux on sent vraiment l'amour des deux parties .moi je pense que vous avez une tres grande personnalitee toute les deux et quand les deux s'affronte cela<br /> fusionne et laisse couler la lave jusq'a l'explosion sauf que maintenant la lave qui coule c'est des larme de bonheur.je vous souhaite du bonheur a toute les deux.bisous.je suis le mari<br /> d'harmonie37'et encore  bonne continuation a toute les deux.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui Cher Patrick, ta femme connait bien mon histoire avec ma fille Claire, la douleur est encore très vive, car j'aime sincèrement mes enfants, et je ne sais pas<br /> pourquoi elle raconte tant de mensonges qui m'ont fait frôlés la bêtise, de celle dont on ne revient pas !<br /> <br /> <br /> Elle me manque énormément, mais c'est ainsi !<br /> <br /> <br /> Merci à toi Patrick et à Harmonie<br /> <br /> <br /> gros bisous à tous les deux<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
Z
<br /> C'était un superbe témoignage d'amour de Claire ma Lili.......<br /> De gros poutoux<br /> Bizzzzzzzzzzz<br /> ZAZA<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> OUI ma ZAZA .................<br /> <br /> C' ETAIT<br /> <br /> poutoux<br /> Lili<br /> <br /> <br />
J
Bonsoir a toiComme promis je repasse te rendre visite et j'ai le coeur gros apres avoir lu la lettre que ta fille t'a adresséePardonne ma sensibillité mais je trouve cette demande de pardon poignante mais en bonne maman je sais que tu auras pardonné!Bisous a toi  et bonne nuitJacques
Répondre
L
<br /> Oui Jacques, il y a longtemps que j'ai pardonné,<br /> <br /> mais il y a un moment donné, quand les bornes sont dépassées,<br /> de BEAUCOUP, on ne peut que réfléchir aux autres pardons que<br /> l'ont pourraient donner à la même personne, quand celle-ci s'enlise<br /> dans des mensonges insignifiants mais surtout quand ils sont jetés<br /> à la face du monde, EN ME NOMMANT, en racontant des choses de ma vie<br /> mais transformées, vérité transformée, une personne a le droit de parler d'ELLE,<br /> sur SON blog, mais en aucun cas de quelqu'un d'autre en la NOMMANT !<br /> en justice cela a un nom précis, "diffamation, avec intention de nuire",<br /> surtout qu'en fin de compte il est facile avec<br /> quelques radiographies/échographies de prouver les mensonges ! et<br /> un juge peut exiger ces examens !<br /> <br /> Bisous à toi Jacques, bonne journée<br /> <br /> <br />
J
bonsoir Lili  j'espère de tout coeur que vous vous retrouverez    je sais que tu es une femme franche et juste et que tu vas toujours jusqu'au bout de tes combats et de tes pensées prends soin de toi  j'ai un combat actuellement à mener bisous  
Répondre
L
<br /> Merci  Joël   je suis heureuse que tu aies vu que j'étais franche et juste<br /> j'irai jusqu'au bout comme d'habitude pour montrer, voire même prouver que mon attitude<br /> a toujours été la même, et que je n'ai jamais dévié<br /> il faudra que tu me dises et que tu  me parles de TON combat<br /> je suis tout oreilles pour toi<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
L
Il est très tard ce soir, mais je veux te dire que j'ai fais le même écrit à ma mère, je suis aussi une rebelle, et ton blog m'interpelle! a bientôt et bonne nuit lucye
Répondre
L
<br /> Alors Lucie j'espère que tu comprends mes mots<br /> et si tu es rebelle mais toujours dans l'honnêteté,<br /> et dans la vérité alors c'est bien<br /> bises amicales<br /> Lili<br /> <br /> <br />
L
Quel magnifique poeme... On en reste sans voix...Comme quoi les mots peuvent guerir les maux..LORENT ET SES...2900 trésors
Répondre
L
<br /> Ah ben avec toi  ça fait 2901 trésors non ???<br /> merci<br /> bises<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Ton poème est magnifique ... Et celui de Claire aussi. J'espère de tout coeur qu'il est récent, ce serait un espoir formidable !Je ressens les choses absolument comme Anjimu, Claire et toi vous ressemblez terriblement ... J'espère de tout coeur qu'elle finira par le voir !Très grosses bises.
Répondre
L
<br /> Je ne sais plus de quand il date, et je n'ai toujours pas compris son changement<br /> d'attitude envers moi.<br /> <br /> Je pense qu'elle ne veut pas me ressembler<br /> <br /> gros bisous pour toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
A
Hello Lili! le furet refait une apparition pour lire sa Walkyrie préférée.Tes illustrations m'avaient frappées et enchantées tout en...laissant un je sais quoi! En fait, je recherchais la raison jusqu'à cela soit évident. Force,conviction, abnégation et les fameuses peintures( et ta monture aussi) m'ont ramenés aux Walkyries. Et là, je te retrouve face à une Amazone où est-ce un effet de mirroir? Ceux qui pense que tu es trop vindicative n'ont pas vu que c'est un trop plein d'amour qui n'a encore pu trouver son réceptacle, qui donne cette impression. Mais cela viendra chaque chose en son temps. Continue  en dépit des embûches ou des pavés. Bises à toi éternelle rebelle.
Répondre
L
<br /> Alex tes mots me touchent, même si je n'ai pas reçu l'amour en héritage,<br /> et que la tête dans le guidon je n'y pensais pas trop, la je m'interroge par rapport à ton<br /> commentaire, et je me dis, et si Alex avait raison ? Je crois bien que tu as raison, mais<br /> tu vois j'ai appris à me serrer la ceinture dans la situation financière très difficile que j'aie eue<br /> avec mes enfants, je les privilégiais pour la nourriture et le reste, et j'ai tellement eu cette habitude<br /> de me priver de pratiquement tout, qu'en fin de compte j'ai appris à vivre sans rien, et surtout sans amour !<br /> Maintenant que j'ai plus de temps pour moi, et quand on me demande si ça va bien dans ma vie privée,<br /> je réponds "ma vie privée ? elle est privé de tout", car maintenant que j'ai le temps, il est trop tard !<br /> <br /> bises à toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
A
Mince je viens de lire ton courriel...je ne sais pas si tu as conserve mon message dans la corbeille, mais si tu l as definitivement elimine, je te le renvoie demain avec les bonnes coupures operees de ta part.Pfffiou, je peux vriament voir que je peux te faire confiance. Tu as tout compris.Je te laisses la.Je te souhaite une super belle nuit et une tres belle journe de vendredi.N oublies pas encore une fois restes comme tu es, tu es super.Un jour TOUS tes enfants le realiseront.J en suis sure.Gros bisousAmities,Anjimu.
Répondre
L
<br /> Chère Anjimu si tu pouvais dire vrai !<br /> <br /> Bien sur qu'il est encore dans la corbeille, mais tu restes propriétaire de TES mots, et je ne me permettrais<br /> certainement pas de faire l'opération moi-même.<br /> <br /> Passe une bonne journée<br /> Gros bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
A
Hello Lili La Rebelle !!!Merci pour ton  message tres tres chaleureux, et le conseil que tu m as donne...mais il fauut que je te dise quelque chose.Ma mere ne peut pas utiliser le NEt, parce qu elle ne sait pas lire, ni ecrire.Voila.Personne ne peut l aider a dechirffre ce que  aurai pu lui dire, ma frangine avec qui je ne m entend pas du tout, avec qui j ai coupe le spont qussi etait celle qui lui lisait ce qu elle avait besoin de lire.Et elle ne vit pas dans la meme ville que ma mere.Et puis je sais en plus que mes explications ne l interesseraient pas.Elle s est fatiguee de moi et je la comprend...j ai dit trop de betises pour rester polie cette fois...meme si j avais de bonnes raisons de me mettre en boule, il y avait des choses que je  n avais pas le droit de lui dire.Je le sais, je le reconnais, et il est donc trop tard.A moins d un miracle, mais je ne suis pas tres optimiste, bien que je croies en Dieu.Voila.J espere que tu me comprendras, et que tu detruiras donc le message que je  t ai envoye hier...J espere a part ca que tu as passe une belle journee.Ici a Londres on crame.Carrement.Avsnt de partir je voulais dire aussi que je suis d accord avec Samia.Ton blog est super.Tu es devenue un exemple de cran incroyable, malgre la mouise que tu as rencontre dans la vie.Le jour viendra ou les antagonismes dans la famille vont laisser place a la concorde et a la verite.SURTOUT la verite.Passes une tres belle fin d apres midi et une bonne journee de Vendredi.Bises.Toute mon amitie.Anjimu.
Répondre
L
<br /> Merci Chère Anjimu pour tes mots, ils me touchent et me vont droits au coeur<br /> <br /> Bien sur que j'ai mis l'autre commentaire à la corbeille, tu restes propriétaire de tes mots !<br /> <br /> Celui que j'ai publié malgré tout, ne te mettais pas en cause c'est pour cela que j'ai fait ma crise<br /> de rébellion ! et je l'ai publié quand même, mais tu m'avais laissé le choix en me disant que je pouvais<br /> le détruire si je le voulais, ben non je l'ai pas fait pour celui-là !<br /> <br /> J'espère que cette journée de vendredi sera meilleure que celle de jeudi, et moins bonne que celle de samedi<br /> Je suis très fatiguée ce matin<br /> gros bisous pour toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
H
Je trouve ta démarche formidable ma chère Lili, car le temps passe, on vieilli, le passé aussi douloureux soit-il à besoin - non pas d'être oublié, car c'est une chose impossible, mais simplement, comme un mauvais livre, savoir le poser, en évitent de le relire pour ne pas se faire souffrir. Simplement  essayer d'en ouvrir une autre afin d'écrire une nouvelle histoire. Savoir faire son autocritique, est toujours le résultat d'un travail sur soi et d'une très grande honnêteté. Je reste convaincu que cette honnêteté permettra de comprendre beaucoup mieux ton histoire, et amènera un réel rapprochement auprès de ceux que tu aimes. Courage Lili, tu as choisi le bon chemin . Chaleureuses pensées.
Répondre
L
<br /> Oui Harmonia, j'ai fait du mot HONNETETE mon cheval de bataille,<br /> jamais je ne varie dans mon histoire, car tout y est vrai, certainement il y a des choses<br /> que je n'aurais pas du dire, ni faire à un moment donné, mais je les aies faites et dites<br /> en pensant à ce moment-là que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire, j'ai toujours été prête<br /> pour les discussions constructives, et pas les discussions destructrices, que ce soit au travail,<br /> avec ses amis, sa famille, les voisins, enfin tous les autres quoi ! malheureusement trop de personnes<br /> se jettent à la figure des choses sous le coup de la colère, mais jamais ne reviennent en arrière, je suis<br /> humaine, donc je fais des âneries, j'en ai fait dans ma vie, et j'en ferais certainement encore, mais s'il y a<br /> une chose que je ne fais pas c'est mentir, et puis moi je veux bien faire la moitié du chemin, si l'autre fait<br /> l'autre moitié !<br /> Je pense que si je n'avais pas fait mon auto-critique, je ne souffrirais pas autant, tu ne crois pas ?<br /> mais aussi si j'avais été aidé, plutot que de TOUT PORTER A BOUT DE BRAS, cela aurait été différent,<br /> mais avec des SI, on refait le monde, et surement pas comme il EST !<br /> <br /> bises très chaleureuses pour toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
<br /> Bonsoir LILI, Je t’offre le prix "I love YOUR BLOG " car j’aime ton blog c'est sur "île des poètes, bonne soirée, gros bisous<br /> SAMIA NASR
Répondre
L
<br /> WAOUUUUUU   !<br /> MERCI<br /> gros bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Bonsoir, j'ai les larmes aux yeux, ce n'est que l'émotion, les mots d'amours et les remords de ne pas savoir un jour dire les mots comme il faut pour ceux qu'on aime et qui nous marque pour tant de choses, un maman est sacrée, sublime poème, bonne soirée, gros bisous
Répondre
L
<br /> Merci samia<br /> On devrait toujours prendre le temps de parler<br /> malheureusement la vie ne nous en laisse pas toujours l'occasion<br /> et on court, et on bosse, et on fait ceci, cela, on n'arrête pas,<br /> et quand on se retourne on se rend compte que l'on n'a pas eu le temps de dire<br /> gros bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
D
Salut c'est splendide cette compo, et le texte d'une petite fille si sensible, ça me rappelle mon aînée qui m'écris souvent des poèmes.....(http://laureneverhee.over-blog.fr)  Je t'embrasse fort
Répondre
L
<br /> Oh oui elle est sensible ma Claire,<br /> Moi aussi je le suis, mais je ne le montre pas, peut-être la vie qui veut<br /> que l'on se préserve<br /> j'irai lire ça<br /> je t'embrasse fort<br /> Lili<br /> <br /> <br />
N
Ma grande amie Lili, quelle vie difficile tu as vécu, j'ai lu ta réponse à un commentaire, je ressens trés bien cette lutte acharnée pour faire vivre ta famille et payer les dettes de ton ex époux! Moi je ne comprends pas que l'on soit solidaire ,de ce passsif, il devrait absolument y avoir dans ce foutu pays une  loi protégeant la famile, c'est ignoble.Comme tu me l'as écrit tu avais la tête dans les guidons , je le ressens tout à fait pour l'avoir vécu malade, soustraitement lourd et dépendante (cortisone , morphine, antalgique) j'ai failli y laisser ma pauvre peau , j'avais la tête dans du coton, ne reconnaîsant plus un yahourt d'un fromage blanc, sans argent.Alors, jai jardiné, repris mon travail dans des conditions horibles, n'ai jamais fait l'aumône à personne, payé ma partie de ma maison, et surtout payé les études de mes enfants.Tu vois LILI, l'hôpital , les traitements cobayes, la maltraitance de mon époux, et bien d'autres enfers, je ne m'en débarraserai jamais! Mes enfants sont heureux avec des hauts et des bas, je regarde les gens autour de moi,et j'ai de la joie si je peux les aider, même si je suis souvent incomprise! Pour toi, mon amie que j'affectionne et que j'admire ?quelque chose me dit qu'i y aura un juste retour de l'amour de tes enfants.Cette lettre en est témoin.Au fait , je ,ne sais pas s'il reste une ferme à acheter au Larzac, mais tu as dans le coin des charmantes maison anciennes en pierre, à la Couvertoirade, à L'hospitalet du Larzac,ect...je t'embrasse trés trés fort! nadine
Répondre
L
<br /> Merci Nadine pour ce témoignage qui me va droit au coeur, je me sens moins seule avec tout ce fatras,<br /> je vois que toi aussi tu as galéré, mais apparemment tes enfants l'ont compris !<br /> ça me tente bien le Larzac !<br /> je t'embrasse très affectueusement<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Après ce poème qui se termine sur une note positive, Lili , je t'envoie un arc en ciel de bisous. Une agréable journée à toi. Très grosse bise ma chérie.
Répondre
L
<br /> Chère Sonya un gros merci<br /> profite de ta journée aussi<br /> Gros bisous forts<br /> Lili<br /> <br /> <br />
A
Je suis desolee et je te presente mes excuses si je t ai blesse avec ce que j ai ecrit.Mais en aucun cas, crois moi je n ai voulu dire le contraire de ce que tu m as dit, car j ai tout compris.Ironbinangel, comme tu l as bien dis a dechiffre ce que j ai dit clairement, et la haine dont je parle dans le poeme, je sais que ca n est pas de toi.C est un truc confus qui s est instalee entre vous deux, alors que vous vous ressemblez comme deux gouttes d eau.Toutes les deux des as de l ecriture,  toutes les deux des femmes intelligentes, toutes les deux des femmes qui savent defendre leurs terains, toutes les deux des femmes qui ne font jamais les choses a moitie.Vous etes tellement extremes de la meme maniere que vous ne voyez pas que vous etes VRAIMENT identiques.Loin de moi l idee de te juger, je suis de ton cote...Vous avez de la rage contre le destin, qui a fait que Claire a completement deforme la realite, tandis que toi sagement tu as opte pour la debrouillardise pour ne pas couler, et de justesse tu y est arrive.Elle t aime et t aimera comme sa maman, parce qu elle n en aura jamais une autre, et toi tu l aimes et l aimeras toujours parce qu elle est de ton sein...Franchement toutes les deux vous me mettes les larmes aux yeux... j aurai bien voulu avoir une mere comme toi, et j espere qu un jour elle se dira qu elle est fiere d etre ta fille et qu elle reconnaitra ses torts pour definitivement revenir vers toi...Je ne sais pas de quand date ce poeme, j espere qu il est vraiment recent...si c est le cas, j espere que bientot viendra le jour ou elle te parlera pour effacer toutes ces souffrances pour rien. Je te le jure sur la vie de mes enfants, Claire et toi vous etes pareilles, sauf qu elle est completement ailleurs...Si personne ne te l a dit, je te le dis, moi.N oublies pas ca, parce que ca explique tout.Relis bien le courrier que je t ai envoye et que tu m es renvoye, et poses des questions autour de toi, tu verras... Apres lecture tu pourras te debarasser de ce commentaire, destine a ton usage perso pour reflexion... Passes une paisible et belle nuit. Toute mon amitie Anjimu.
Répondre
L
<br /> Non je ne me débarrasserais pas de ce commentaire<br /> Ton analyse est bonne avec le peu d'informations que tu avais<br /> J'aime TOUS mes enfants et il est sur que le plus intelligent serait<br /> de se voir et de parler, je l'avais proposé à Claire ma fille, en regardant les photos,<br /> enfin celles qui me restent, car leur père a passé du temps à tout déchirer quand<br /> j'étais au boulot, et je suis en travaux, alors il y en a une partie je ne sais où dans un fouttoir<br /> monstre dans l'ancienne chambre de Mathieu.<br /> <br /> Pour Karine mon autre fille, elle a été longtemps<br /> en martinique, quand elle est revenue, j'ai fait ce que je pouvais pour l'aider, j'ai enfin vu ma petite flle<br /> et mon petit fils, mais pour la dernière née Aelia je ne l'ai jamais vu, je ne savais même pas qu'elle attendait<br /> un bébé. Et je ne sais même pas ou elle habite, si elle a changé de logement, je ne sais rien.<br /> <br /> En fait je pense que Karine a raconté des choses fausses à Claire, alors même que Karine (pas du même père)<br /> ne connait rien de ma vie. Mais ça fait rien, qu'elles pensent du mal de moi, la vie prouvera que j'ai fait<br /> tout ce qu'une maman avait  à faire, j'ai fait de mon mieux avec les dettes de leur père, 85.000 euros de dettes,<br /> avec la reprise de mes études pour gagner plus, tout en gérant mes 3 derniers enfants, Karine étant bien plus âgée,<br /> elle n'était plus avec moi. J'avais la tête dans le guidon, je dormais peu entre mes études, le quotidien du ménage,<br /> lessive, et autres bricoles qui bouffent le temps, j'étudiais jusqu'à des 2h du matin pour me lever vers 6h, parfois je<br /> ne dormais que 3h, J'étais très inquiète du devenir de mes enfants, et du fait que par le mauvais sort j'ai perdu,<br /> 3 fois mon boulot, entre 40 et 47ans une délocalisation, et 2 liquidations judiciaires.<br /> <br /> A chaque fois j'ai refait des études pour monter plus haut dans mes compétences et retrouver un travail,<br /> ce qu'à chaque fois j'ai réussi. J'ai terminé ingénieur en informatique, puis formatrice en informatique,<br /> dans ma dernière entreprise, celle ou j'ai subi ce harcèlement.<br /> <br /> On était à 2 doigts d'être à la rue, les huissiers étant sur la maison à cause des dettes de mon ex-mari, leur père,<br /> la pension alimentaire était payée "quand il avait le temps, et par petits bouts 1/6ème de la somme due mensuellement"<br /> <br /> alors je n'ai aucun mal à reconnaitre que j'avais peu de temps pour les câlins et leur dire que je les aimais,<br /> car l'inquiétude qui m'habitait était bien plus forte, et je ne voulais pas transmettre cette inquiétude à<br /> mes enfants.<br /> m<br /> Mais je me souviens qu'une fois je suis rentrée de l'ANPE, et Claire m'est tombée dans les bras en me demandant si j'avais retrouvé du travail, car c'était mon dernier jour d'ouverture de droit aux<br /> ASSEDICS, encore 1 journée et c'était le RMI.<br /> Alors je lui ai répondu ne pleure pas, ne t'inquiète pas, demain je retrouverai du travail, le lendemain était un vendredi,<br /> et j'ai retrouvé du travail CE LENDEMAIN LA !<br /> <br /> Donc oui, je ne leur ai pas dit que je les aimais, je les aimais, je leur montrais comme je pouvais, mais il est vrai que je ne  le disais pas, car entre les batailles du divorce, et tout ça,<br /> je n'y pensais carrément pas, trop la tête dans le guidon,<br /> aujourd'hui j'ai le temps de le faire, j'ai le temps de leur dire que je les aime, mais pour pouvoir leur dire, il faudrait que je vois<br /> mes filles comme je vois mes 2 garçons. Et même si je ne l'ai pas dit, mes petits enfants me manquent, mais ma fille Karine n'a pas le permis et pas de voiture, car elle n'a pratiquement jamais<br /> travaillée, elle a 35 ans, et je pense que c'est à elle à me les amener et pas à moi à faire les allers/retours !<br /> <br /> Je t'embrasse amicalement Anjimu, et j'espère que tu ne seras pas fâchée d'avoir conservé ton commentaire ici, MERCI<br /> <br /> <br />
J
Il n'y a pas de mots pour ça Lili j'espère de tout coeur que vous vous retrouverez bisous à très bientôt
Répondre
L
<br /> Je reste et resterai toujours la même<br /> droite et franche !<br /> rien ne me détournera de ça, j'assume ce que j'ai fait<br /> et j'assume aussi ce que je n'ai pas fait<br /> merci à toi<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact
">

Catégories