Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 09:24

Ci-gît un soldat de la vie

 

Des tombes dans un cimetière.

Des stèles où brillent des lettres d'or,

Couchées ou dressées, elles gardent les corps,

Honorant de façon altière,

Ceux qui furent, mais qui tout seuls sont morts.

Ils reposent sous leurs noms en lettres d'or.

Nous sommes tous de passage sur la terre !

 

Quelle belle cérémonie funéraire !

Tous pleurent, s'affichent et honorent

L'aïeul défunt, pour faire fuir les remords.

Puis ils ont refermé la bière.

 

Après avoir renvoyé les croque-morts,

Ils ont posé les plaques et décors.

Rapaces, allez au diable vauvert !

Lui, vivait seul au fond de ses terres,

Sa famille le surnommait le butor,

Mais jamais elle n'aurait pris les transports,

Pour aller voir le solitaire.

 

Mais quand elle a appris pour le trésor,

Elle s'est rendue auprès du senior,

Puis est passée chez le notaire.

 

CONCLUSION et ÉPITAPHE

Une simple tombelle, pas de pierre,

Aucune stèle ni de lettres d'or,

Pour moi qui ai lutté au corps à corps,

Pas d'hypocrisie ni de manière.

La passante est passée telle la météore !

C'est l'inscription voulue sur mon support.

Nous sommes tous de passage et poussière.

 

Voilà pour Lili la réactionnaire !

Qui aimait les boutons d'or.

Voilà pour Lili la révolutionnaire !

Qui aimait tromper la mort.

Voilà pour Lili la volontaire

Qui refuse son nom en lettres d'or.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> <br /> BRAVO encore bravo ! Tu sais écrire si bien les choses dures sans faux semblant ! Tu as raison dans ta réponse d'hier, la vie est dure, cruelle et il ne sert à rien de le cacher pas des mots<br /> tendres... tu me trouve peut-êter surprenante moi qui écris souvent douceur... Cette douceur là aussi je n'ai pas à la taire, mais quand je parle des choses dures je les dis aussi telles<br /> qu'elles sont !<br /> <br /> <br /> Merci toujours pour tes écrits ! Bises<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Ma chère Elo,<br /> <br /> <br /> Je ne sais pas faire dans le mensonge et les faux semblants, je dis les choses, parfois je compose avec les personnes en face de moi pour ne pas leur faire de mal,<br /> mais je ne mens pas ! La réalité est plus forte que la VIE !<br /> <br /> <br /> Bises pour toi<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> Violent corrosif et si vrai.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ce poème est à ton image, sans détour, entier, et somptueusement bien écrit.<br /> <br /> <br /> Le modeste auteur que je suis, s'incline et te félicite pour ce texte que j'adore. Les mots sont à l'image du message et d'une violence inouie<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Cela risque de surprendre mais je ne trouve rien à redire car c'est du grand art......... pas lol<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Tous mes respects jolie colombe et à très vite<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Euh là Nicolas,  je regarde mes pieds, car je ne sais quoi répondre, je suis dure avec mes écrits, et moi aussi, je ne suis pas satisfaite de mes écrits, alors<br /> qu'on puisse les trouver explicites, m'étonne !<br /> <br /> <br /> Mais je suis presque un clone de la vie réelle, alors ceci explique cela !<br /> <br /> <br /> Mais pas d'inquiétude, j'arrive encore à rêver, mais je ne perds jamais de vue la réalité !<br /> <br /> <br /> Bisou pour toi ami de plume<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Z
<br /> <br /> Un poème que je ne connaissais pas ma Lili, superbe.....!!!!!! Une bonne journée. Il va faire encore chaud. Poutoux, poutoux - ZAZA<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Ma Chère ZAZA,<br /> <br /> <br /> Je suis peu devant l'ordinateur, pour des raisons de santé et aussi pour des raisons de travaux<br /> <br /> <br /> Merci de ton passage chaleur  eux    ici !<br /> <br /> <br /> Gros poutoux - Lili<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> c'est tellement vrai<br /> <br /> <br /> parfois c'est dans les funérailles que l'hypocrisie est plus vivace<br /> <br /> <br /> ce texte est poignant<br /> <br /> <br /> je te souhaite une très belle soirée<br /> <br /> <br /> bisous <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Hélas TROP VRAI ma chère Sonya<br /> <br /> <br /> Trop vrai et trop fréquent<br /> <br /> <br /> gros bisous, merci de ton passage<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Je sais à quelle  point les com's peuvent avoir un éffet positive.<br /> <br /> <br /> ALors ,Encore merci pour ses écrits poignants .Une belle dame avec un beau coeur qui a de jolies écrits.<br /> <br /> <br /> une inconnu qui aime se que tu montre de toi !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Chère SAF<br /> <br /> <br /> La souffrance, MA souffrance ne peut être exprimée que par des silences, des écrits, ou des coups de gueule. Je ne sais pas faire autrement ! Mais le fait de mettre<br /> ma souffrance par écrit me soulage un peu, et je peux écrire, et dire tout ce que je tais habituellement !<br /> <br /> <br /> Bisous à toi<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> Ce poème est grave, et réaliste comme toujours ou presque.<br /> <br /> <br /> Bon dimanche Lili et bises<br /> <br /> <br /> Nettoue §§§<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui ma Chère Nettoue,<br /> <br /> <br /> trop réaliste hélas, et je sais de quoi je parle !<br /> <br /> <br /> bisous à toi<br /> <br /> <br /> Lili<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> Ton amertume caches une belle sensibilité, prends aussi le temps d'amer...<br /> <br /> <br /> Mich...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Cher Beaudouin,<br /> <br /> <br /> Je pense sincèrement que si je n'étais pas sensible, je n'aurais<br /> <br /> <br /> pas mis justement le point sur la chose la plus abjecte de la nature humaine.<br /> <br /> <br /> Tous ces non-dits, que je ressens, sont ici écrits. D'autres se préparent<br /> <br /> <br /> Merci d'avoir pris le temps de me lire<br /> <br /> <br /> bonne soirée, bises amicales. Lili<br /> <br /> <br /> <br />
Z
Très émouvant ton poême, et tellement vrai.Il me fait pensé à la fable de Jean de La Fontaine : Le laboureur et ses enfants.Quant à moi, ce sera très simple, juste une plaque la plus sobre possible posée sur le caveau familial et mes cendres dispersées à la mer...............!!!!!Bizzzzzzzzz du soirZAZA
Répondre
L
<br /> Hélas Zaza, trop vrai !<br /> <br /> L'argent pourrit tout, au point que tes propres enfants souhaitent ta mort<br /> <br /> bises pour ta journée de lundi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
C
Je reviens Lili car je viens de lire ta réponsemoi je parlais des gens en général... pas de ma fillemais je suis désolée de cette attitude de tes enfantsj'avais déjà lu... car j'ai parcouru ton blog même sans laisser toujours des commentaires, quelle tristesse !!! j'espère que ton argent tu en profites biencar il est certain que devant de tels comportements on se doit d'agir, vu tontempérament je suis certaine que tu n'as pas besoin de ce conseiltu sais Lili, même si certains de mes écrits sont doux et sensibles, il n'en reste pas moins que je vis intensément et que je n'ai pas ma langue dans ma poche !!! car comme toi je n'aime pas la langue de bois... je te souhaite une belle soirée Lili, bien sincèrementje t'envoie de gros bisous encore une fois
Répondre
L
<br /> Merci Cristal<br /> <br /> Oui c'est ainsi que l'on découvre la vraie nature des personnes !<br /> <br /> Je suis heureuse de l'avoir découverte AVANT de ne plus être là !<br /> <br /> Je n'ai pas beaucoup de moyen ni d'argent, mais le peu que j'ai je<br /> l'ai gagné en travaillant énormément, et dedans, et dehors !<br /> <br /> Je ne dois rien à personne, et oui crois moi je compte bien en profiter,<br /> je commence seulement car j'ai refait ma maison, et quand je dis refais,<br /> je devrais fais, cela m'a demandé beaucoup de forces et de travail, par exemple,<br /> j'ai commencé cette année fin février, et après ma seconde opération celle du<br /> 28 aout, j'ai mis le pied sur le frein, pour te donner une idée, disons entre10/12H par jour.<br /> <br /> J'ai fait des photos, j'en ferais profiter mes lectrices/lecteurs, mais j'ai encore tout le<br /> travail de tri et de rangement, et de cartons à vider, c'est comme un déménagement,<br /> en pire, car il faut tout protéger du plâtre, de la peinture, et du reste !<br /> <br /> Merci à toi<br /> passe une bonne soirée<br /> bises amicales<br /> lILI<br /> <br /> <br />
C
C'est bien connu tout cela... pourquoi prendre un peu de son temps pour faire plaisir à quelqu'un, une fois parti dans l'autre monde... les larmes de crocodile, et le défunt a droit à toutes les qualités !!! surtout s'il y a un peu de sous à grapiller !!!poussière nous sommes, poussière nous retournerons...nous ne sommes que de passage sur cette terre, moi je suis pire que toije ne veux pas de cons derrière moi... donc ma fille sait ...je t'embrasse Lili, bonne fin de dimanche à toi
Répondre
L
<br /> Oh Oh Chère Cristal comme j'aime lire cela !<br /> <br /> J'ai un griot, une amie qui veillera, pas question que mes filles rapaces<br /> soient de la partie ! trop facile, de verser des larmes de crocodile,<br /> et dire "je ne fais pas 2H de route",, suis sure que ce jour là on lui aurait<br /> dit votre mère est morte, elle aurait été à l'autre bout de la france, elle aurait<br /> fait 12h de route.<br /> <br /> Je vois donc que nous partageons le même avis, on ne veut pas voir la personne,<br /> mais on veut bien voir son compte en banque ! C'est dégueulasse !<br /> <br /> Contente de ton commentaire, très très contente, merci pour ça<br /> bisous pour toi et passe une bonne soirée de dimanche<br /> Lili<br /> <br /> <br />
L
Jolie poeme de femme rebelle. salutamitiéhttp://qalam.over-blog.fr/
Répondre
L
<br /> Merci, bon dimanche à toi aussi<br /> bises amicales<br /> Lili<br /> <br /> <br />
T
De passage sur cette terre, on part sans aucun trésor, vautours pour l'or et vers pour le corps!
Répondre
L
<br /> Oui tu as raison !  mais Tagazou tu n'empêcheras pas les vautours<br /> de s'intéresser à ton compte bancaire, alors que tu ne seras même pas froid<br /> <br /> t'inquiète je veille à ce que cela n'arrive pas !  Ils feront comme moi,<br /> ils bosseront encore et encore ! et me maudiront encore et encore !<br /> m'en fiche<br /> <br /> bisous à toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Un coup de gueule, toujours aussi fort à la relecture ... L'argent pourrit tout ! Bises.
Répondre
L
<br /> Oui l'argent pourrit tout, Cher Michel<br /> mais pas l'amour de la mère que je suis,<br /> néanmoins pas question pour mes filles de récupérer une vie<br /> de batailles, de dur labeur, et de sauvetage de ma maison !<br /> <br /> Si elles me sous-estiment, c'est qu'elles ne me connaissent pas,<br /> et elles ne me connaissent pas !<br /> <br /> bisous pour ton dimanche<br /> Lili<br /> <br /> <br />
A
Harcèlement dis ti Lili! bonjour belle rebelle! oui! j' ai bien entendu! et bien moi aussi je suis passé par là ma belle! Oui à la suite de mon histoire! 2 supèrieures hiéarachiques m' ont harcekés verbalement puis physiquement!Et le viol est arrivé! ma famille m' a demandé de me taire mes collègues ne savent pastu connais l' histoire nul ne veux perdre son poste fonctionnaire adjointe in y a 15 ans!j' ai pris une dispo car j' étais tutilaire pour faire éduc spé! mais j' ai bossé comme aide soignante dans une maison de retraite car je devais me payer mes études;  alors j' ai demandé ma réintégration car je n' avais sollicité qu' un an de dispo et j' ai déménagé pour ne plus voir les 2 diables! mais ma réintégration attend depuis , en 2005 , l' on a décidé un 1 avril de me réintègrer! j' ai prevenu si c' est un poisson bous akkez m' entnedre! je n' avais pas si bien dis! je me suis rendu sur mes deux potes adjointe de cr^che et de la maison des jeunes comme je peints c' estait sympa! au bout de quemquelques jour le Maire de ma vcommune m' a tél en me disant votre poste ne semble pas prêt alors on revoit plus tard rentrer chez vous j' étais enceinte de 1 mois! je n' ai rien dis! arrêt cardiauqe de ma grosse le mois suivant! et aucune nouvelle de mon supérieur! je n' ai jamais été inscrite sur la préfecture donc pas d' arrêté prefectoral pour prouver ma réintégration!Actu, je suis en longue maladie, mais je me bats, j' ai aucune fuate de parcours car j' ai demandé comme il se doit ma réintégration durant 14 années! je ne lâche pas car je suis en vois de licenciement! ayant appris que je suis en longue maladie! on m' a fait fait faire des expertises et la ddasss m' a déclarée inapte en evril 2008 pour inaptitude totale et definitive! expertise spy mais rie de bon pour eux: je veux retraivailler alors j' attends mon foutu arrêté pour reprendre une activité! bien sur le temps de l' est me fait suffrir pas pour ma maladie mais pour mon syndrome rhumatöide, alors tu vois ma belle  le nid de vipère est localisé sur une petite ville j' ai redéménagé depuis! j' attends mon arrêté c' est la loi qui doit gèrer! car je ne supporte plus les silences! ma demande! bosser mais vers le sud car ici je n' ai pas vraiment ma famille si mes frères mon fils et ma mère  le reste est dans le sud est !alors j' attends mon rdv avec le Maire de ma commune qui est révoltée! j' espère pouvoir m' inscrire au chômge pour accéder à autre chose!!!!! j' attends! donc mon licenciement! ils ont peurs de la suite! la cotorep je n' en veux pas même a un taux de 80 que veux tu que cela me donne en droit? aah, refusé je peux me débrouiller seule!!! et une pension d' invalidité que mon emplyeur a demandé que je fasse( a été refusé) réponse: l' état de santé n' est pas stabilisé!  ils pensaient s' en sortir avec une pension et adios! mais tu vois je continue! allez je te laisse ma belle la fin de l' histoire une poupée barbie est sur mon poste elle à couché elle a du divorcé avec son mari ,  mon salaud lui a prposé une vie de rêve alla a dit de suite!!il  lui a fait un enfant ils se sont mariés elle à 35 ans lui est à la retraite dans quelques années! cela te dit  " les salauds"! les pourris c' est ainsi ils avaient des gosse tous les deux!!! bon w end lili! Maitre Michel de sans aucun doute m' a écouté il n' avait pas les preuves! mais je peux retourné le revoir: que de temps de gaché! de gachis! bye! bonne virée sur ta moto!! lorette contente de voir que les parcours de certaibes femmes sont indentiques aux notres:: au plaisir!
Répondre
L
<br /> C'est parce que j'ai refusé ce harcèlement que j'ai été défini de rebelle c'est<br /> <br /> <br />
C
C'est ainssiPoussiére et vent lilli,oui ,voila ce que nous seront,voltigeante au gré des temps loin des regards indiscret et de nos triste soupirs.Liberta animas omnium fedelium defunctorom de poenis inferni et de profundo lacu. CL
Répondre
L
<br /> Oui tu as raison mais mon latin est très loin, et je me rapelle cette phrase<br /> inscrite sur un ex-voto il me semble, enfin , en tous les cas, dans une église<br /> pour le moment je ne pourrais la traduire mot à mot, même si j'en ai compris le<br /> sens<br /> nous ne sommes que poussière, et retournerons à la poussière<br /> mais le message que je veux donner dans cet écrit, est, que personne ne<br /> s'inquiète de ses ancêtres, ou de ses parents, mais quand il s'agit d'argent<br /> tout le monde de la famille, enfin soi-disant famille, s'en préoccupe, tu as eu<br /> le cas, j'ai eu le cas, je sais de quoi je parle, et je fais et ferai en sorte que<br /> ma famille soit bien dépourvue, quand ma mort sera venue<br /> bisous à toi passante qui passe<br /> bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />
S
Je confirme ce qu'a dit André, c'est superbement écrit et très clair ! J'espère de tout coeur que le message sera entendu par ceux à qui il s'adresse !Toute mon amitié, grosses bises.
Répondre
L
<br /> Bonsoir Michel,<br /> Merci beaucoup pour ces compliments que je sais honnêtes !<br /> j'espère que mes mots seront aussi bien compris pour ceux<br /> à qui je les destine<br /> <br /> J'en profite pour te dire que tu es mon 2000ème commentaires<br /> et que j'en suis très heureuse<br /> <br /> des gros bisous pour toi<br /> Lili<br /> <br /> <br />
A
Voilà un poème superbement écrit. Grâce à la magie de ta poésie,le message passe aisément. Toujours cette volonté de trouver le mot juste, cette quête de la perfection  qui t'honore. Je t'envoie mes affectueuses pensées, chère LydiaAndré
Répondre
L
<br /> Ah bon ?<br /> Cher André c'est très gentil, mais je disais justement à une amie<br /> que je n'étais pas satisfaite, ne pensant pas avoir fait passer le<br /> message comme désiré !<br /> Mais toi mon romancier, si tu le dis, je veux bien te croire.<br /> Merci beaucoup.<br /> gros bisous<br /> Lili<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact
">

Catégories