Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 18:34


Y'en a marre des stars qui font la une !
Y'en a marre de cacher les pays dans l'infortune !
Y'en a marre des V.I.P sans scrupule !
Y'en a marre des encostumés qui nous manipulent !


Et tout ces Chinois qui ont froids,
Et tout ces Birmans sans aucun toit,
Pourquoi les ondes en font si peu cas ?
Pourquoi seulement quelques mots par les médias ?


Y'en a marre de nous droguer de mensonges !
Y'en a marre de nous prendre pour des éponges !
Y'en a marre de nous mentir pour qu'on plonge !
Y'en a marre de taire cette vérité qui ronge !


Et toutes ces mines qui arrachent encore,
Envoyant les membres loin des corps.
Et toutes ces bombes qui sont plantées,
Attendant un enfant pour exploser.


Y'en a marre d'entendre "c'est trop cher"
Y'en a marre d'entendre "on peut rien faire"
Y'en a marre de toute cette misère,
Y'en a marre, je suis en colère !


On s'en fout des faux seins de Pamela,
On s'en fout des millions gagnés par angelina,
On ne veut plus de famine, un toit pour tout le monde,
Tout simplement parce que la terre est ronde.


Indonésie, Haïti, Océanie,
Afrique, Asie, Arménie,
Tremblements de terre et Tsunamis,
Des millions de gens engloutis.


Des milliards de dollars récoltés,
Des millions de dollars détournés,
Nous on jette, eux ont faim !
Nous on achète, eux n'ont plus rien !


Oui catastrophes naturelles
Mais négligences criminelles
Oui la terre est en colère
Elle nous le dit avec ses cratères !

Protégé par CopyrightDepot.com

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 23:06

Là où mon coeur navigue,
Tu n'y es pas !
Là ou mon esprit s'intrigue,
Tu n'es pas là !


Dans mes yeux des flashes émouvants
Et quand je regarde vraiment,
Je te vois comme auparavant,
Me souriant chaleureusement.


Là où mon esprit s'embarque,
Je ne te trouve pas !
Là où ma raison débarque,
Tu es à quelques pas !


Dans ma tête des diaporamas,
Des images me laissant sans voix.
Tu sifflais pour moi comme le shama,
En fermant les yeux, je t'entrevois.


Là où mes idées m'emmènent,
Tu es à côté de moi Papa !
Là où la réalité me ramène,
Tu es décédé mon Papa !


Dans tes yeux arméniens,
Gravé pour toujours ce génocide,
Dans mes yeux arméniens,
L'attente, impavide et placide.


POUR QUAND LA RENAISSANCE PAR RECONNAISSANCE !


 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 13:26




 











 



 
 
 
Mayrig

Cours Mayrig
Les turcs sont là
Cours Mayrig
Je vais aider grand'pa

Mayrig je t'en prie
Il faut te relever
Mayrig si tu souffres cries
Mais continue de marcher

Les mitrailleuses résonnent
Des hurlements horribles
Les tranchées qu'ils façonnent
Pour leurs prochaines cibles

Grand'pa est mort
Mayrig court et pleure
Les Turcs ont jeté leur sort
Sur Mayrig pour son malheur

Dans le ventre de MA grand'ma
Mayrig, dans ce temps là
La vie qui bat avec jambes et bras
Fuir le massacre, faire naître Papa

Mais tonton ne savait pas
Que tout recommencerait
Des massacres comme celui-là

Mon père enfant  en revivrait
Protégé par CopyrightDepot.com

PREMIER GÉNOCIDE DU XXème siècle


Le massacre a commencé en 1894 pour se terminer en 1915/1916


Entre 1894 et 1896, comme les Arméniens réclament des réformes et une modernisation des institutions, le sultan en fait massacrer 200.000 à 250.000 avec le concours diligent des montagnards kurdes.


Un million d'Arméniens sont dépouillés de leurs biens et quelques milliers convertis de force. Des centaines d'églises sont brûlées ou transformées en mosquées... Rien qu'en juin 1896, dans la région de Van, au coeur de l'Arménie historique, pas moins de 350 villages sont rayés de la carte.

 

Ces massacres planifiés ont un avant-goût de génocide. L'Américain George Hepworth enquêtant sur les lieux deux ans après les faits, écrit : «Pendant mes déplacements en Arménie, j'ai été de jour en jour plus profondément convaincu que l'avenir des Arméniens est excessivement sombre. Il se peut que la main des Turcs soit retenue dans la crainte de l'Europe mais je suis sûr que leur objectif est l'extermination et qu'ils poursuivront cet objectif jusqu'au bout si l'occasion s'en présente. Ils sont déjà tout près de l'avoir atteint»

 

Dès 1909, soucieux de créer une nation turque racialement homogène, les Jeunes-Turcs multiplient les exactions contre les Arméniens d'Asie mineure. On compte ainsi 20.000 à 30.000 morts à Adana le 1er avril 1909...


La «Loi provisoire de déportation» du 27 mai 1915 fixe le cadre réglementaire de la déportation des survivants ainsi que de la spoliation des victimes.

Dans les villages qui ont été quelques semaines plus tôt privés de leurs notables et de leurs jeunes gens, militaires et gendarmes ont toute facilité à réunir les femmes et les enfants. Ces malheureux sont réunis en longs convois et déportés vers le sud, vers Alep, une ville de la Syrie ottomane.

Les marches se déroulent sous le soleil de l'été, dans des conditions épouvantables, sans vivres et sans eau, sous la menace constante des montagnards kurdes, trop heureux de pouvoir librement exterminer leurs voisins et rivaux. Elles débouchent en général sur une mort rapide.


Survivent toutefois beaucoup de jeunes femmes ou d'adolescentes (parmi les plus jolies) ; celles-là sont enlevées par les Turcs ou les Kurdes pour être vendues comme esclaves ou converties de force à l'islam et mariées à des familiers (en ce début du XXIe siècle, beaucoup de Turcs sont ainsi troublés de découvrir qu'ils descendent ainsi d'une jeune chrétienne d'Arménie arrachée à sa famille et à sa culture).

24 AVRIL 1915 = 1.500.000 morts et ça continue jusqu'en 1916

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 15:22











 

 

 

 

Papier d'arménie,
Effluves de mon pays,
Si loin et ravagé,
Par une vérité cachée,
Un génocide inexistant
Qui a eu lieu réellement.

 

Papier d'arménie,
Senteurs infinies,
Communauté malmenée,
Communauté irrespectée.
Ils ont du fuir là-bas,
Bonjour la diaspora !


Papa en aurait pleuré,
Chaque soir il avait espéré
Voir à la télévision,
La réelle vision !
Mais il est mort avant,
Et je dirais heureusement.


Il n'aurait pas supporté,
Tous les mensonges crachés,
Il pensait tout le temps
A sa jolie maman.
Je ne serais pas là,
Si elle était restée là-bas !

Protégé par CopyrightDepot.com 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact
">

Catégories