Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 21:13

Je n'en voulais pas de cette sale vie !
J'ai du tout aller chercher,
Car toute petite, elle m'avait tout pris,
Et là, seule sur le pavé, je suis restée !


La mort non plus n'a pas voulu de moi,
Alors je dois continuer,
Il me vient des idées parfois,
Des pensées de culpabilité.


Car je vis entre deux mondes,
Celui de l'indifférence,
Mais je suis aussi dans la ronde,
De l'indicible violence.

Je suis une enfant de la rue,
Car c'est là qu'elle me mettait,
Pour être tranquille, garder sa paix,
Je suis une enfant qui était perdue.


Rejetée par une mère qui voulait,
Garder sa liberté bien à elle !
Garder sa liberté essentielle !
Moi ? dans la rue ! comme elle s'en fichait !

J'ai du me défendre seule ;
Contre les imbéciles,
Contre les inutiles,
Contre les personnes veules.


Je suis devenue presque à toutes épreuves,
Je crois que j'ai surmontées les pires,
Celles passées, et prête pour celles à venir,
Mais de mon enfance je resterais veuve !


La rebelle ne sera plus jamais une cible,
Car la rebelle reste terrible,
La rebelle ne sera plus jamais corrigible,
Mais la rebelle restera sensible !

Partager cet article
Repost0
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 21:10

1989---018-copie-1.jpg

Dans ce monde démoniaque
Où plein d'humains dérivent
Où les hommes se dédisent
Où les impôts défalquent

J'ai décidé de tout dédaigner
Toute cette déchéance
Toute cette décadence
Il y en a que l'on devrait déférer

Alors je veux le décrier
Il faut un bon décapage
A tout ce pays en décalage
Ce n'est pas nous les dépravés

Un fonctionnaire débutant
A décidé de tout déchirer
Tout décanter, tout déchiqueter
Il faut le dire c'est déroutant

Il va tous nous déglinguer
Comme une vague déferlante
Sur les personnes défaillantes
Il y a de quoi être dégoutté

Comme une puanteur sortant des égouts
Ces débilités qu'ils veulent dédramatiser
Sur un peuple déjà tellement délabré
Dénaturé, démoralisé, plein de dégoût !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 21:06

Petit conseil de lecture, si je peux me permettre !

A lire doucement !


Un con, forme la calomnie,

Un con, pétant, incompétent,

Conforme à la conne, rit !

Les cons, génèrent la cacophonie,

Les confrères sont contents

Des consoeurs et des conneries !


Leurs congénères confortant

Les cons, frères, consentants.

Les cons, soeurs, constatant,

Le camouflet consistant,

Confirment sans contretemps,

Crachant les mots compromettants.


Très concentrée, consultant

La cabale composée,

Combattant le con, centré.

Le con, sultan, contestant,

Cacochymes, cons, posés,

Cons, battants, châtrés !


Coprophiles ! cons ; Damner

Sans conscience, Concasser !

Cons, promettant calamités !

Cons aux doléances condamnées,

Condoléances pour les cons, cassés

Je confesse ma causticité !


C'est là qu'on perd les compères ! ! !


    Protégé par CopyrightDepot.com

"citations de Michel Audiard"

Un intellectuel assis,

ira toujours moins loin, qu'un con qui marche. Faut pas parler aux cons ça les instruits.

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 19:20

Je me suis un peu "amusée" avec les mots !


Ne me donne pas des ordres !
Attends toi au désordre,
Fiche moi le camp, pars, cours,
Je serais sur ton parcours !


Tu voulais faire ce coup tôt !
Sans penser à mon couteau,
Maintenant tu cours, rage,
Oubliant mon courage !


Venant réclamer un dû,
Qui n'est en fait qu'un indu !
Tu repartiras donc sans !
Sinon coulera ton sang !


Tu vas traverser l'étang,
Si tu refuses je t'étends,
T'enroule dans du lin, seul,
Et l'eau sera ton linceul !


Sache que je me bats, tard,
Pour arrêter les bâtards,
Je ne lâche pas mes prises,
Tu as toute ma méprise !


Tu m'auras sur les talons,
Toi qui joues à l'étalon
Je ne connais pas l'heure
Je ris devant ta pâleur !

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 11:03

 

valeurs-de-la-vie.jpg

Valeurs de la vie

 

  Aux victimes violées
Véracité de la vanité
Vigilance pour voir le verni
De toute la vox populi


Volontiers vampirisée
Vicieusement viciée
Violence sans visage
Vertueux verbiage


D'un gouvernement véreux
D'un gouvernement vaniteux
Révolté et véhément
Vermine qui vend du vent


Vétérans pleins de verve
Vraiment ils m'énervent
Sans vergogne vous verbalisent
Vils vandales qui se victimisent


Veules vampirisateurs
Je veille avec vigueur
Vaines Vilénies vénales
Venant de notre vassal

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 11:34

La différence peut flouer,
L'indifférence peut tuer !
Sans aucune arrogance,
Je défends Ma différence.


Les personnes différentes,
Sont loin d'être malfaisantes !
Pourquoi alors les éviter,
Pour leur aspect, ou leurs idées ?


Alors malgré les critiques,
Je resterai différente !
Je resterai authentique !


Remballez votre diagnostic !
Je resterai militante !
Et surtout pas générique !

Protégé par CopyrightDepot.com

Partager cet article
Repost0
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 19:23

Illustration Boris Vallejo - 1995 -

Qui es-tu, toi ! pour me juger ?
Qui es-tu pour me définir ?
Qui es-tu pour me menacer ?
Qui es-tu pour m'empêcher d'écrire ?

Jamais personne ne me jugera !
Je ne l'admettrais en aucun cas !
Jamais personne ne m'insultera !
Personne ne me créera de tracas !

Qui es-tu pour m'apostropher ?
Qui es-tu pour me dire quoi faire ?
Qui es-tu pour me dire quoi penser ?
Qui es-tu pour vouloir me faire taire ?

Jamais plus on ne me harcèlera,
Je serais capable de sévir !
Jamais plus on ne m'écartèlera,
Je saurais surmonter, puis agir !

Protégé par CopyrightDepot.com

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 18:17
Vils vilipendeurs voraces !
Employeurs harceleurs,
Véreux, vilains, vivaces ;

Esclavagistes voleurs !

 

Je vomi sur vous mon dégoût,
Vous m'avez pris mon moi !
Mon venin est plus fort que vous,
Votre verve venimeuse ne fera pas loi !

Vous vouliez me virer,
Parce qu'un cancer passait par là,
votre verbale vélocitée,
A été vaine et m'a laissé sans émoi.


Dirigeants persécuteurs,
Véruqueux personnages,
Vous avez fait une erreur,
Celle de ne pas voir mon courage !


Ce que j'ai vécu et vu toute vibrante
Jamais vous ne pourriez le supporter !
Je suis plus forte et plus vivante,
Mon voeu s'exaucera, vous sauterez !


Je suis révoltée, pas victimisée !
Pas de pitié pour tous ces vaniteux,
Je suis à présent vivifiée,
Moi aussi je peux donner dans le vicieux !

Protégé par CopyrightDepot.com

Partager cet article
Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 22:37

Connaissez-vous le cancer le plus répandu ?
Celui que l'on ne guérira jamais,
Celui qui restera le plus méconnu,
Mais qui à coup sur se transmet ?

La médecine ne peut rien contre ses ravages,
Le porteur est un coupe-jarret,
Qui tous les jours le propage,
Comme un feu de forêt.

Le problème c'est qu'il n'anéantit pas !
 Son porteur qui pourrait le guérir !
Mais comme il ne le sait pas,
Ce sont les autres qui peuvent en pâtir.

Ce cancer est le seul à être contagieux,
C'est une vraie épidémie,
L'être atteint se trouve prodigieux.
Non, non ; Ce n'est pas la leucémie !


Ce cancer donne mauvaise haleine,
Il atteint les gens haineux et pernicieux.
Il se nomme : BÊTISE HUMAINE !
Il est très invasif et insidieux !

 

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 20:26

Forte de fragilité
Sans franchise frelatée
Folle de leur forfaiture
Faite avec froidure


Foudroyée par la félonie
De fripouilles finies
Foncer, ne pas fléchir
Fulminer sans faiblir

Facile la forfanterie
Folle de fourberies
Fouettée une fatiguée
Et feindre avec frivolité

Fêter ma fin
Fébrile félin
Festoie forcenée,
Femme formatée

Ma foudre te sera fatale
Cela fera une belle finale
Pour une frimeuse fanée
Qui a fait fi de ma férocité

Ta fomentation
Fait ma fulmination
Tu es fétu flambant
Face à un forçat forban

Finale fantaisie
Furtive fumisterie
Fétide fossoyeur
Finir sur des fleurs

Pas au firmament
Mais funestement
Foutaise que ton folklore !
Je l'ai fait forclore

Forcément tu t'es fourvoyée
J'ai foré et t'ai ferré
Fortissimo, follement
Tu m'y as forcé finalement
 
  ©  Protégé par CopyrightDepot.com
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact
">

Catégories