Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 17:11

Vi Veri VeniVersum Vivus Vici
Oui, j'espère que vous m'avez bien compris,

Faust dit "Par le pouvoir de la vérité"

J'ai, lors de mon vivant, conquis l'univers,

Cela sera mon entrée en matière !


Je n'ai pas la prétention de conquête,
Mais j'ai fait de la vérité, ma quête,
Cela s'est avéré non éphémère,
Là ou le mensonge a toujours régné,
La souffrance, la patience ont gagné !


Je ne crois pas au hasard, mais au destin !
Je ne crois pas aux anges, ni au malin !
Mais je crois au pouvoir de la vérité.
Et la vie, ma vie, vient de me le prouver,
La vérité est là, elle a éclaté !


Le rideau est tombé pour les incroyants
Ceux qui ne voulaient pas écouter maman
Si la vérité leur a fait tant de mal
Ce n'est certainement pas de ma faute,
La faute de la vérité est haute !

Protégé par CopyrightDepot.com    

Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 20:25













               

Maison de Jeanne à Domrémy                                                                           Tableau de William Etty


Née d'une famille de simples paysans,
Elle vivait à Domrémy avec ses parents.
Un jour elle entendit une voix divine,
Et a vu une femme en capeline,
Qui d'une voix doucereuse, pure et tendre
Lui demande à Orléans de se rendre.


Jeanne prit alors le chemin de Vaucouleurs,
Une longue route, qui dura des heures,
Elle n'avait pas le temps, il fallait faire court,
Elle devait voir le capitaine Baudricourt,
Car elle avait grand besoin d'une escorte,
Afin de mettre les anglais à la porte.


Elle a tant guerroyé, pour son pays aider,
Elle a tant bataillé pour Orléans délivrer.
En remerciement de son très grand courage,
Elle fut emprisonnée et jetée en cage.
Jean de Luxembourg la revendit aux anglais,
Qui s'empressèrent de lui faire un procès.


Elle n'a pourtant rien fait qui vaille le bûcher,
L'injustice peut tuer puisqu'on l'a brûlée,
Afin sûrement de mieux la canoniser,
Après l'avoir tout d'abord réhabilitée.
L'égalité, la droiture, la justice,
Sont des mots bien inutiles et factices.


Le monde est faux, les gens sont faux,
depuis longtemps même encore maintenant !

Protégé par CopyrightDepot.com

 

GROS NOTA BENE :  Je me demande si elle n'est pas morte suppliciée pour rien, car par exemple CHAMONIX appartient désormais pour plus de 30% de la population aux "anglais", ainsi que le nord de la France. Enfin quand je dis la France j'avoue ne plus savoir très bien !

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 18:11

Comme un oiseau blessé !


Je suis comme un oiseau blessé,
Que des chasseurs ont voulu tuer,
Une de mes ailes est touchée,
Sur le sol  je suis alors tombé.


Ils sont tous là à me rechercher,
Parmi les feuilles mortes, rouillées.
Alors les entendant arriver,
Je n'ai pas fait de bruit, pas bougé.


Cette pause devait m'achever,
Devant feinter, moi le rescapé.
Les prédateurs une fois éloignés,
J'ai réuni force et volonté.


L'oiseau fragile s'est envolé,
Ils ont toujours cru avoir gagné,
A aucun moment ils n'ont pensé,
A mon immense ténacité.


Je m'envole vers ma liberté,
Ils voulaient vraiment me terrasser.
Ces meurtriers et leur lâcheté,
Ont omis ma hargne de gagner.

Protégé par CopyrightDepot.com

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 09:24

Ci-gît un soldat de la vie

 

Des tombes dans un cimetière.

Des stèles où brillent des lettres d'or,

Couchées ou dressées, elles gardent les corps,

Honorant de façon altière,

Ceux qui furent, mais qui tout seuls sont morts.

Ils reposent sous leurs noms en lettres d'or.

Nous sommes tous de passage sur la terre !

 

Quelle belle cérémonie funéraire !

Tous pleurent, s'affichent et honorent

L'aïeul défunt, pour faire fuir les remords.

Puis ils ont refermé la bière.

 

Après avoir renvoyé les croque-morts,

Ils ont posé les plaques et décors.

Rapaces, allez au diable vauvert !

Lui, vivait seul au fond de ses terres,

Sa famille le surnommait le butor,

Mais jamais elle n'aurait pris les transports,

Pour aller voir le solitaire.

 

Mais quand elle a appris pour le trésor,

Elle s'est rendue auprès du senior,

Puis est passée chez le notaire.

 

CONCLUSION et ÉPITAPHE

Une simple tombelle, pas de pierre,

Aucune stèle ni de lettres d'or,

Pour moi qui ai lutté au corps à corps,

Pas d'hypocrisie ni de manière.

La passante est passée telle la météore !

C'est l'inscription voulue sur mon support.

Nous sommes tous de passage et poussière.

 

Voilà pour Lili la réactionnaire !

Qui aimait les boutons d'or.

Voilà pour Lili la révolutionnaire !

Qui aimait tromper la mort.

Voilà pour Lili la volontaire

Qui refuse son nom en lettres d'or.

 

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 10:00

livre.jpg

Lettres, mots, phrases.

 

Des lettres composent des mots,
Elles ont des règles et sont très capricieuses.
Des lettres ; Ecrits non verbaux !
Qui créent des mots aux phrases inharmonieuses.


Tout ces mots indisciplinés,
Qui ne se laissent pas coucher sur le papier.
Tout ces mots vraiment indomptés,
Que mon crayon ne peut retenir ni lier.

Tout ces mots qui voudraient crier,
Mais qui ne trouvent pas le vocabulaire.
Tout ces mots qui sont sacrifiés,
Par manquement d'une leçon de grammaire.

Ces mots, composant des phrases,
Qui elles même cherchent un joli thème
Faisant penser à Pégase,
Sous forme d'histoires ou de beaux poèmes.

Des lettres formant des mots,
Des mots composant des phrases,
Des phrases exprimant des propos,
Des propos voulant donner l'extase.

 

   Protégé par CopyrightDepot.com    

Partager cet article
Repost0
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 11:14

Tout ce qui vit sur cette terre
A deux facettes
Tout ce qui vit ici a son contraire
Et tout se complète

Sans jour, pas de nuit
Sans soleil, pas de lune
Sans nuage, pas de pluie
Sans eau, pas de lagune


Le bien a son mal
Le bon a son méchant

Le profane a son sacral

Le levant a son couchant


Sans froid, pas de chaud
Sans avant, pas d'après

Sans recto, pas de verso

Sans intérêt, pas de désintérêt


La gaité a sa tristesse
Le malheur a son bonheur
Avec l'eau pas de sécheresse
Avec les rires pas de pleurs


Tout ce qui est beauté
Peut être laideur
Tout ce qui est vérité
Peut être un leurre


Dans chacun de nous
Le blanc et le noir !

Protégé par CopyrightDepot.com

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 11:14
Entre-nous !

Quand on ne sent pas la présence de "l'autre" !
Parce-qu'on a seulement connu l'absence de "l'autre" !
Alors la seule présence que l'on connaisse ; C'est la nôtre !

Avec notre "Absence" et notre "présence",
Nous voilà, avec pour seule amie ; La SOLITUDE !

Et après réflexion, on se rend compte qu'en fait,
On est toujours DEUX !

Notre présence, PLUS NOTRE SOLITUDE !

Partager cet article
Repost0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 13:07


Un écart à mes écrits personnels
De mémoire je cite Lamartine
Pardonnez les erreurs
Mais j'ai cette poésie dans le coeur
elle est là
tout en présence

Le livre de la vie

Le livre de la vie est un livre suprème
Que l'on ne peut ni ouvrir ni fermer à son choix
Le passage adoré ne s'y lit pas deux fois
Mais le feuillet fatal s'y tourne de lui-même
On voudrait revenir à la page ou l'on aime
Mais la page ou l'on meurt est déjà sous nos doigts

Monsieur DE LAMARTINE
Partager cet article
Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 16:47

monde-artificiel.jpg


Je pense à toi, à lui, à elle,
Toutes celles et ceux pour qui Noël
Ne représente plus rien
Je pense à ceux qui n'ont rien

A tout ceux qui s'endettent pendant un an
Pour faire plaisir à leurs enfants
A tout ceux qui pour le moment
Sont chez eux, mais pour un temps.

Partageons cette solitude anormale
Qui faisait de Noël une nuit pâle
Mais entourée, de famille et d'amis
Qui n'avaient pas besoin de dire merci !

Je pense à vous, moi et mon whisky
A tout ceux qui n'ont rien ici
Qui n'auront pas d'ailleurs
Ni pour moi, ni pour les leurs

Je pense à vous
Et c'est tout

Pour infos au critiqueur anonyme j'ai écrit cela avec mon coeur, et mon clavier
les règles de poésies tu te les mets ou tu veux !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact
">

Catégories