Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 06:00

Comme l'ombre de mon ombre,
Comme un miroir, dans un miroir,
Je me retrouve sans reflet !
Comme un soir dans la nuit noire,
Comme un bois profond et sombre.


Je tombe


Mais mon âme perdue, rode,
Invisible aux yeux de tous,
Cherchant un corps vide de sens
Sans cesse, elle me repousse,
Elle se cache, elle maraude.


Je sombre


Me voilà entre deux mondes
Le néant et la lumière
Je suis devenue fantôme
Un compte rendu amer
A cause de gens immondes


Je succombe


Je veux retrouver mon ombre
Et mon reflet dans un miroir,
Rechercher mon âme volée
Enfin me regarder, me voir,
Même si c'est dans la pénombre !


Hécatombe


Un fantôme n'a ni ombre, ni reflet !
Il ne peut même pas être "l'ombre de lui-même"
Le miroir ne lui renvoit aucun portrait

Published by Lili-la-Rebelle - dans Douleurs
commenter cet article
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 13:49

A Force d'être forte
 
Forte de fragilité
Sans franchise frelatée
Folle de leur forfaiture
Faite avec froidure


Foudroyée par la félonie
De fripouilles finies
Foncer, ne pas fléchir
Fulminer sans faiblir

Facile la forfanterie
Folle de fourberies
Fouettée une fatiguée
Et feindre avec frivolité

Fêter ma fin
Fébrile félin
Festoie forcenée,
Femme formattée

Ma foudre te sera fatale
Cela fera une belle finale
Pour une frimeuse fanée
Qui a fait fi de ma férocité

Ta fomentation
Fait ma fulmination
Tu es fétu flambant
Face à un forçat forban

Finale fantaisie
Furtive fumisterie
Fétide fossoyeur
Finir sur des fleurs

Pas au firmament
Mais funestement
Foutaise que ton folklore !
Je l'ai fait forclore

Forcément tu t'es fourvoyée
J'ai foré et t'ai ferré
Fortissimo, follement
Tu m'y as forcé finalement
 
    Protégé par CopyrightDepot.com
Published by Lili-la-Rebelle - dans Révoltes ; Rébellions
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 13:48

Mes larmes effacent mes écrits
Elles passent comme une gomme
Qui éliminerait mes phrases
Mes pleurs sont un ultimatum
Qui ne veut pas que mes mots crient.

 

Alors je recommence mes vers
Ne voulant pas céder en somme
A cette vague triste et perverse
Qui voudrait n'être qu'un post-scriptum
Sur ma lettre messagère.

 

J'écris pour ôter l'écharde
Celle qui est profonde et lance
A tel point que ma tête éclate
Mes mots sont ma délivrance
Les maux fous d'une motarde.

 

J'aligne tout sur mon carnet
Afin de pouvoir expurger
Ce qui me fait douter, pleurer
Et ceux qui m'ont conditionné
Pour enfin tourner le feuillet.

 

 

Published by Lili-la-Rebelle - dans Douleurs
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 13:27
Pourquoi rebelle ?

Je suis et je resterais rebelle !
De la racine de mes cheveux,
A la pointe de mes ongles.
A ma rébellion, je resterais fidèle.

Je me rebelle,
Contre la bêtise,
Contre la soumission,
Contre les infidèles.

La vie n'est que bataille,
Contre soi, pour ne pas abandonner,
Contre ceux qui jugent et vous qualifient,
Non, je ne ferais pas partie du Sérail !

Je me rebelle,
Pour la liberté,
Pour le respect,
Pour rester telle !

Je suis et je resterais rebelle,
Contre cette haine sans odeur,
Sans couleur et sans logique.
Cette haine que beaucoup recèlent.

Je me rebelle
Pour ne pas être mouton,
Pour rester différente,
Pour ne pas avoir de selle !

Protégé par CopyrightDepot.com

Published by Lili-la-Rebelle - dans Révoltes ; Rébellions
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 10:00

guillotine3.jpg

Ce que l'on vous a mis dans la tête,
Par un seul mot bien cinglant,
Mille mots contraires et touchants,
Ne pourront effacer le seul mot bête.

 

Un seul mot infâme, provocateur !
Mais qui vous a détruite,
Ouverte comme une huître,
Un seul mot ; Un couteau destructeur.

 

Tout ce qu'alors vous aviez reconstruit,
Tombe d'un seul coup de faux !
Coupe, comme sur l'échafaud !
Et vous êtes là, regardant les débris !

 

De votre travail,  il ne reste rien,
Et votre propre estime
Perdue dans les abîmes

De vos pensées, restées nues, sans gardien.

 

Published by Lili-la-Rebelle - dans Douleurs
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 10:29

P1020165 RESURRECTION

 

Combien de kilomètres aura-t-il fallu,

pour trouver une solution,

Pour aérer et ranger mes idées,

Pour ne pas percuter le talus,

Pour oublier cette agression

Fomentée pour me terrasser ?

 

J'ai foncé, foncé ; Mon esprit maîtrise

Les chevaux de ma machine,

Mais pas ma mémoire ni mes pensées.

Et ma vitesse cicatrise

Les paroles intestines

Prononcées pour me suicider.

 

J'ai roulé, roulé, sans destination précise,

Mon bolide avalant l'asphalte

Comme Gargantua ses plats,

Désirant que la route m'exorcise

Surtout ne pas faire de halte

Mon destin est peut-être là !

 

J'ai foncé, foncé, sur la route qui m'hypnotise

Ma moto me montre le chemin

Elle vrombit, puis se cabre.

Je reprends le contrôle, je cautérise,

Mes pneux crissent, je serre les freins,

Ma plaie s'est refermée, là, sous l'arbre !

 

J'ai roulé, roulé, sur l'autoroute grise

Car de nouveau je m'appartiens

Je verrais un autre matin,

Je suis libérée mais toujours insoumise

Moi et ma volonté en gardien

Allons rouler sur d'autres chemins !

Protégé par CopyrightDepot.com  

Published by Lili-la-Rebelle - dans Révoltes ; Rébellions
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 23:22

 

gros reve2

Un trop gros rêve

 

 

J'ai rêvé trop fort,

C'était un de trop,

J'y croyais encore,

Mes larmes sont de l'eau.

 

Comme une illusion,

Une ombre éphémère,

Un changement de saison,

Dans ma vie pleine d'hivers.

 

Par ses baisers volés,

Il cache d'un voile,

Mes mots enfermés

Sur une étoile.

 

J'ai confié mon voeu

A la comète filante,

Et depuis il pleut

Sur mon âme errante.

 

La colère ; Pluie acide,

S'abat violemment

Sur ma coquille vide,

Qui se fêle tristement.

 

J'ai rêvé trop fort

Aux espoirs d'une vie,

Mes souhaits sont morts

Brûlés et anéantis !

 

J'ai rêvé si fort

Que le ciel s'est fendu

Larguant ma météore

Sur une voie sans issue !

 

Protégé par CopyrightDepot.com

Published by Lili-la-Rebelle - dans Douleurs
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 11:12

Essayer d'apprivoiser le temps,
Emprunter la passerelle,
Vouloir figer l'instant,
Oublier le notionnel,
Etre à contretemps,
Toucher l'irrationnel,
Un moment envoûtant
Qui frôle l'intemporel.
Comme une valse à quatre-temps
Devient obsessionnelle
Et rend vos pas hésitants
Dans le spatio-temporel,
Projetée dans l'inconsistant,
C'est un temps pour elle,
Un repos entêtant
Minutes exceptionnelles
Comme celles d'une mi-temps
Pour repeindre le ciel,
Se faire exécutant
D'une belle aquarelle
Et pendant ce temps,
Fleurter avec l'irréel.

Protégé par CopyrightDepot.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by Lili-la-Rebelle - dans Romantiques
commenter cet article
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 11:35

La différence peut flouer,
L'indifférence peut tuer !
Sans aucune arrogance,
Je défends Ma différence.


Les personnes différentes,
Sont loin d'être malfaisantes !
Pourquoi alors les éviter,
Pour leur aspect, ou leurs idées ?


Alors malgré les critiques,
Je resterai différente !
Je resterai authentique !


Remballez votre diagnostic !
Je resterai militante !
Et surtout pas générique !

Protégé par CopyrightDepot.com

Published by Lili-la-Rebelle - dans Révoltes ; Rébellions
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 11:19

J'ai marché longtemps dans les champs,
Visage et cheveux au vent,
J'ai affronté les éléments,
Avec eux partaient mes tourments.


Sur ma figure inondée,
Avec mes cheveux détrempés,
La pluie battante m'a lavée
De toutes leurs méchancetés.


Dans chaque goutte de la pluie,
Se trouvait une vilénie
Qui me mettait à l'agonie,
Devant autant de félonie


Purifiée par la nature
Qui m'offrait ainsi un futur,
En me montrant ma droiture !
Fluctua nec Mergitur.*


*traduction : Il est battu par les flots, mais ne sombre pas

Protégé par CopyrightDepot.com  

Published by Lili-la-Rebelle - dans Mélancoliques
commenter cet article

Présentation

  • : Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • Poèmes d'une rebelle dans l'âme
  • : Rebelle avec un coeur et une âme qui crient ses mots, pour conjurer ses maux ! De la réalité à la révolte, de la mélancolie au romantisme en passant par la tristesse, tout un poème que ma Poésie ! Copyright © 00043614.
  • Contact

Archives